Partagez | 
 

 Out of nowhere - Keith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 01/08/2015


MessageSujet: Out of nowhere - Keith   Sam 1 Aoû - 18:00


Jameson Keith Albarn


I put a million of miles under my heels, so don't wait for me


Nom : Albarn
Prénoms : Jameson Keith
Âge : 32 ans
Date de naissance : 6 novembre 1983
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Pouvoir / Capacité : Ubiquité
Habitudes : Ne fais jamais de plans pour l'avenir ∆ Ne respecte pas l'autorité ∆ Ne respecte pas la loi ∆ Ne respecte pas grand chose
Groupe : Mutant Indépendant
Association / Groupe / Organisation : L'armée, pour le moment
Avatar : écrire ici

Anecdotes
∆ Je déteste mon premier prénom. Du coup, j'ai eu droit à un bon nombre de surnoms, de James à Jim en passant par Jake et Jimmy, et même Sonny une fois. Mais je préfère que l'on m'appelle par mon deuxième prénom.
∆ Quand j'étais officiellement dans les rangs de l'armée, j'ai été promu quatre fois, et dégradé tout autant. J'ai du mal à obéir aveuglément à des ordres stupides.
∆ Je vis actuellement dans un container que j'ai aménagé moi même. L'avantage, c'est que je peux faire charger et décharger ma maison sur un bateau et partir en voyage quand je le souhaite.
∆ Quand j'ai raconté à ma mère que je pouvais me dédoubler, elle m'a immédiatement fait passer des tests chez un psychologue pour savoir si j'étais schizophrène.
∆ Je suis coupable de plusieurs vols dans des banques en utilisant mes pouvoirs. Les policiers sont à chaque fois désemparés devant ce qui leur semble être des braquages parfaits.
∆ Je suis allé au moins une fois dans chaque pays du monde, parfois uniquement à partir d'une carte postale ou d'une publicité pour des vacances.
∆ J'ai beaucoup pratiqué les arts martiaux, parfois deux entraînements différents en même temps, ce qui m'a été très utile plus tard dans l'armée.

Caractère + Pouvoir / Capacité
Le pouvoir de Keith est assez complexe. Il peut se dédoubler, mais il bénéficie aussi de tous les avantages qui en découlent. Il peut faire apparaître son double dans n'importe quel lieu, du moment qu'il peut le visualiser, même à partir d'une simple photo. Pour les gens qui le voient apparaître, il ne tombe pas du ciel mais est la depuis le début, ce qui lui évite de devoir cibler des destinations sans témoins potentiels. Il peut aussi faire voyager un objet d'un corps à l'autre ou se déplacer d'un endroit à l'autre en choisissant lequel de ses deux corps disparaît.

Niveau caractère, Keith est quelqu'un de plutôt sympathique tant qu'on ne l'appelle pas pas son premier prénom. Il préfère son deuxième prénom ou n'importe quel surnom et n'hésite pas à en fournir lui même aux gens. Il a également du mal à respecter certains représentants de l'autorité, ce qui lui a valu d'être dégradé à plusieurs reprises dans l'armée pour manquement à la discipline et non-respect de l'autorité. Sinon, c'est quelqu'un d'amiral et de plutôt simple. Il ne souhaite pas vivre dans un palais, mais ne dit jamais non à une petite bière. Socialement, il n'a pas de mal à se faire des amis et à aller vers les gens, mais il préfère vivre seul. Il habite dans un container dans le port de Boston mais garde aussi la maison de sa mère a la Nouvelle-Orléans au cas où, même si il n'y met presque jamais les pieds.

Pendant ses missions, il joue toujours un rôle et utilise ses connaissances en matière de langues étrangères pour se fondre dans le paysage. En réalité, il apprend les langues beaucoup plus vite que n'importe qui puisqu'il utilisé ses deux corps pour accélérer son processus d'apprentissage : il est à la fois dans un cours particulier et en train de feuilleter un dictionnaire. Enfin, il maîtrise plusieurs arts martiaux, appris tout aussi vite grâce à la même astuce. Il a déjà eu plusieurs offres d'emplois par diverses organisations ayant eu vent de son pouvoir, dont les X-Men. Mais il a toujours refusé, préférant travailler pour l'armée américaine. Il n'a pour l'instant jamais eu à choisir de camp et ne sait pas vers qui ils se tournerait si la situation se présentait.

crackle bones





Derrière l'écran
Pseudo : Mollusque
Prénom : Isidore-Marc-Antoine
Âge : 17
Lieu : Mon lit
Un petit mot ? : Chèvre
Fréquence de connexion : Tous les jours bitch
Inventé ? : À 100%
crackle bones


Dernière édition par J. Keith Albarn le Sam 1 Aoû - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 01/08/2015


MessageSujet: Re: Out of nowhere - Keith   Sam 1 Aoû - 18:01


Histoire




Retranscription de l'entretien de l'US Army daté du 25 avril 2006 - Document confidentiel - Ne pas emporter - Ne pas photocopier - Ne pas prendre de notes

(Le sujet entre dans la pièce et s'assied sur la chaise. Il semble détendu. Il allume une cigarette. Le général XXXXXX commence l'entretien. Le sujet se trouve de l'autre côté d'un miroir sans tain et peut seulement entendre les questions qu'on lui pose et y répondre, il n'est pas en mesure de voir ses interlocuteurs.)

Q: Bonjour. Veuillez décliner vos nom, grade, date de naissance et matricule.

R: Lieutenant Keith Albarn, né le 6 novembre 1983 à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Matricule 80013412.

Q: Je suis le général XXXXXX, responsable de cet entretien, et peut être plus tard de vous, lieutenant. Je lis sur votre dossier que votre prénom est Jameson.

R: Sauf votre respect, général, je préfère mon deuxième prénom. Ou alors un surnom, si on doit être amenés à travailler ensemble.

Q: Je m'en tiendrais à Keith pour le moment. Voulez vous bien nous raconter brièvement votre parcours avant l'armée, lieutenant ?

(Le sujet ne répond pas tout de suite, écrase sa cigarette et en allume une autre)

R: C'est parti... Je suis né à la Nouvelle-Orléans. Ma mère était une alcoolique qui m'a donné pour prénom la marque de son whisky préféré. Mon père était un musicien. Heureusement pour moi, c'était quelqu'un de bien. Quand il a appris que ma mère était enceinte, il a laissé tomber la musique et est devenu ouvrier pour garantir un salaire fixe. Il a épousé ma mère et l'a même inscrite à plusieurs cures de sevrage. Il est mort quand j'avais sept ans, d'une crise cardiaque. Ma mère m'a élevé seule ensuite.

(Le sujet semble hésiter. Il se passe la main dans les cheveux et regarde le miroir)

R: Puis-je me permettre une question, monsieur ?

Q: Je vous en prie, lieutenant.

R: Dois-je aborder mes... Mes particularités ? Sommes nous seuls?

Q: Ne vous en faite pas, lieutenant. Il n'y a ici que des hommes de confiance. Vous pouvez parler en toute sécurité.

R: Très bien. J'étais un élève moyen, assez dissipé en classe. Malgré tout, je suis allé jusqu'au collège sans trop de difficulté. C'est quand j'avais quatorze ans que j'ai fait pour la première fois l'expérience de mon pouvoir. J'étais en cours de mathématiques et O était en plein mois de mai. Il commençait à faire chaud et je voulais vraiment être chez moi. Et... Je me suis retrouvé dans ma chambre. C'est assez difficile à expliquer... J'étais à la fois en cours et chez moi. Je pouvais entendre la voix de mon professeur, et en même temps sentir l'odeur familière de ma chambre. Ma vision alternait très rapidement entre le collège et chez moi. J'ai fini pas m'évanouir. Quand ma mère est venue me chercher à l'hôpital ce soir la je lui ai raconté ce que j'avais vécu. Elle ne m'a pas cru. En fait, elle avait peur que l'alcool qu'elle avait bu pendant la grossesse m'ait abimé le cerveau. Elle m'a fait passer des tests chez un psychologue, mais il n'a rien trouvé.

(Le sujet marque une pause pour se verser un verre d'eau et allumé une nouvelle cigarette)

R: J'ai décidé de ne marler de ça a personne. Je ne voulais pas qu'on me prenne pour un dingue, vous comprenez. Et puis l'année suivante, il s'est passé un autre incident. J'étais chez moi et je pensais à cette fête à laquelle je n'avais pas été invité. C'etait une fille qui avait organisé ça, mais mes amis de l'époque étaient surtout des garçons. Je faisais de la boxe et du foot avec eux. Enfin bref, on était pas invités. Pourtant je mourrais d'envie d'y aller. Et pareil que la première fois, je me suis retrouvé la bas, dans une maison dans laquelle je n'étais venu qu'une fois. Le plus étonnant, c'est que personne ne semblait s'étonner de me voir apparaître comme ça au beau milieu de leur fête. J'ai pas mal picolé, même si je ne comprenais pas tout ce qui se passait. Quand je suis revenu chez moi, ma mère m'a dit qu'elle s'était inquiétée. Elle m'avait posé des questions, mais je ne lui avais pas répondu. Selon elle, j'avais le regard dans le vide. Elle a mis ça sur le compte de l'alcool. Parce que je sentais la bière à plein nez. Ce soir la, je me suis vraiment demandé ce qui c'etait passé. Et puis j'ai décidé de faire des expériences. M'autoriseriez vous une pause général ? J'ai besoin de me dégourdir les jambes.

Q: Accordé, lieutenant.

(Le sujet se lève et fait les cent pas dans la pièce. Il se fassiez au bout d'une minute et prend une nouvelle cigarette)

R: Donc, des expériences. J'ai commencé par l'allonger sur mon lit en regardant le plafond. Ensuite, j'ai pensé à être dans la cuisine. J'ai réussi presque immédiatement à y être. Et en même temps, j'étais toujours dans mon lit, vous comprenez? Je pouvais sentir la fraîcheur des draps, l'odeur de la lessive, tout. Et en même temps, j'étais dans la cuisine. Je pouvais manger sans me lever de mon lit. Imaginez, tous les adolescents aimeraient pouvoir faire ce genre de choses. Du coup, comme l'expérience était concluante, j'ai décidé de monter les escaliers pour venir me voir dans ma chambre. C'est une sensation étonnante d'ouvrir la porte de sa chambre et de se voir dans son lit. Et vice versa.

En tout cas, j'ai testé toutes les possibilités que m'offraient cette capacité. J'ai eu tous mes examens avec mention parce que j'étais à la fois en train d'écrire sur ma copie et de lire les réponses à la bibliothèque. J'ai été accepté dans une bonne fac et j'ai appliqué la même stratégie. Mais ensuite ma mère est morte d'un cancer du foie non détecté. Et comme la fac coûte cher, et qu'elle ne m'apprenait pas grand chose au final, j'ai décidé de m'engager dans l'armée. J'étais jeune, je voulais avoir le sentiment d'être utile. Et puis j'aimais bien les sports de combat. J'ai avais testé un bon nombre pendant mon adolescence.

Avant ça, j'ai du trouver de l'argent pour enterrer ma mère. Elle ne m'avait pas laisse grand chose et je tenais à garder la maison. Du coup, j'ai utilisé mon pouvoir pour... Pour braquer une banque. En réalité, j'ai juste visité la banque à l'ouverture. J'ai vu le directeur ouvrir la chambre forte. Le lendemain, mon j'étais dans un fast food et dans la salle des coffres en même temps. Comme ça j'avais un alibi. J'ai pris de quoi payer l'enterrement, le loyer et de quoi vivre quelques temps. Ce n'était pas une très grosse somme. Je ne sais même pas si quelqu'un s'en est aperçu. Par contre, c'est ce jour là que j'ai découvert qu'un objet pouvait passer d'un corps à l'autre. Pour payer mon fast food, j'ai utilisé un billet volé à la banque. Le moi qui était dans la salle des coffres l'a fait passer au moi qui était au fast food.

Enfin bref... Je suis entré dans l'armée. Ca n'a pas toujours été facile, j'ai un peu de mal avec certains représentants de l'autorité. Mais ça m'a permis de repousser les limites de mon pouvoir. Avant, mes corps n'avaient pas été séparés par plus de quinze kilomètres. Un jour, j'étais en Irak et à New York simultanément. J'ai appris à me dédoubler plus rapidement, sur commande. À mieux gérer les informations sensorielles aussi. C'est difficile de sentir, de voir, d'entendre deux pays différents simultanément. Du moins au début. J'ai aussi réalisé que je pouvais me servir de mon pouvoir pour me téléporter, en quelque sorte. Comme je peux choisir quel corps je fais disparaître, je peux décider de finir à New York ou en Irak. C'est assez difficile à imaginer.

En tout cas, je n'ai parlé de ce pouvoir à personne. Ce qui ne vous a pas empêche d'en entendre parler, apparemment. Voilà, vous savez tout.

Q: Lieutenant, j'aurais quelques questions à vous poser. Vous dites que vous pouvez voyager partout dans le monde?

R: Seulement dans des endroits que j'ai déjà vus. Mais je me suis déjà déplacé dans des pays uniquement grâce à des photos. Ce qui compte c'est que je puisse visualiser l'endroit où je vais arriver.

Q: Très bien. Et pourriez vous par exemple lire un texte dans votre tête quelque part et le lire à haute voix ici même?

R: Sans aucun problème, monsieur.

Q: Eh bien, je dois dire que c'est impressionant. Du moins si ce que vous me dites est vrai. Seriez vous prêt à faire un test, lieutenant?

R: Bien sûr.

Q: On va vous apporter une photographie. C'est à Paris, en France. Je vous guiderais. Vous devrez juste suivre mes instructions et lire un texte. Des questions?

R: Aucune, monsieur.

(Un soldat rentre dans la pièce et tend au sujet une enveloppe cachetée. Le sujet l'ouvre et en tire une photographie)

Q: Êtes vous prêt, lieutenant?

R: Je suis déjà là bas, monsieur. Nous sommes en pleine journée à Paris. Il y a beaucoup de monde.

Q: Très bien lieutenant. Prenez la première sur votre droite. Vous devriez voir une plaque en métal vissée au mur. Pouvez vous nous lire ce qui est inscrit sur cette plaque?

R: Fluctuat nec Mergitur.

Q: Je... c'est juste. Pouvez vous nous rapporter un souvenir de votre voyage ?

R: Bien sûr. Vous avez faim?

(Le sujet tire une baguette de pain de sous la table)

Q: Je... Je suis... Très bien lieutenant, vous pouvez rentrer...

R: Vous êtes convaincu, monsieur?

Q: Oui... Mais... les gens à Paris... Ils ne vous ont pas vu sortir de nulle part?

R: Monsieur, d'où aie-je sorti la baguette de pain?

Q: Eh bien, de sous la table... Mais...

R: Pas du tout. Ça c'est ce que votre cerveau vous dit pour me camoufler. En réalité, elle est apparue telle quelle dans ma main. Eh bien, c'est pareil pour les gens. Pour eux, je suis la depuis le début.

Q: Très bien... Je pense que nous pouvons nous arrêter là... Nous vous recontacterons.

(Le sujet se lève, effectue un salut militaire et sort)

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Out of nowhere - Keith   Sam 1 Aoû - 18:32



BRAVO TU ES VALIDE(E) ! OUAIS
Félicitation a toi! Si tu es arrivé jusque là, c'est que tu es prêt a obtenir d'autres missions :yeah: . Dans un premier temps rends toi la pour être certain que personne ne jouera a prendre ton physique Ouip ! Ensuite, si tu es un super-héros connus dans le monde entier, n'oublie pas d'aller et ne t'en fais pas si tu n'en fais pas partit . Il y a pleins d'autres moyens pour devenir connus Héhé . Il n'y a aucun super-héros, ou super-vilain, sans amis ou alliés, alors dès que tu es validé(e) vole vite . Si jamais tu n'as pas d'amis et que tu en as marre de manger des curlys...rends-toi ici :mdr: Tu auras pleins de nouveaux copains/souffre douleur 8D Et puis si jamais tu veux faire une pause, arrêter de courir a droite et a gauche pour sauver ou détruire le monde, va faire un tour dans le flood :licorne: OUAIS
code by lizzou × gifs by tumblr


_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation : Soudée à son HGM adorée ~


MessageSujet: Re: Out of nowhere - Keith   Sam 1 Aoû - 19:22

Bon... Bienvenu en retard Héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 18
Localisation : Sur cette planete Terre


MessageSujet: Re: Out of nowhere - Keith   Sam 8 Aoû - 9:13

Bienvenuuuuue !! Courage!

Encore plus en retard x) Silence

Ce powa est classe omg j'veux le même

_________________
Come what may
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 01/08/2015


MessageSujet: Re: Out of nowhere - Keith   Dim 16 Aoû - 20:38

Haha merci xD Vas y sers toi je te l'offre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Out of nowhere - Keith   

Revenir en haut Aller en bas
 
Out of nowhere - Keith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Another study time with you {PV Keith}
» Randal Keith Orton.
» KEITH PARKINSON
» Bibliographie batailles / soldats / art
» [Résultats] WWE RAW Du 15/08/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wake Up Heroes :: L'Hotel de Ville :: Votre Passeport :: Identifications Terminées-
Sauter vers: