Partagez | 
 

 Show me what you've got - Keith & Arya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 01/08/2015


MessageSujet: Show me what you've got - Keith & Arya   Ven 28 Aoû - 0:09

Ça fait pas mal de temps que je ne suis pas allé à l'école du professeur Charles Xavier. Je m'y étais rendu la première fois il y a quelques années pour visiter les lieux. À l'époque, Xavier voulait me recruter en tant que professeur. J'avais été fortement impressioné par le projet, mais j'étais engagé dans l'armée et je préfère de loin les missions sur le terrain aux cours magistraux. La dernière fois que j'étais venu ici, c'etait totalement par hasard, il y a moins d'un mois. J'avais du fuir à la hâte de Russie et je m'étais retrouvé sur le toit d'un des bâtiments. J'y avais fait la connaissance d'une mutante, mais comme il faisait nuit, je n'avais pas pu constater l'évolution de l'école. Mais actuellement, en plein après-midi, le campus grouille d'étudiants. Si je trouve le projet de Charles Xavier louable, je ne pensais pas qu'il prendrait tant d'ampleur. Et c'est tant mieux. J'ai eu la chance de ne pas avoir eu de problèmes avec mes pouvoirs dans ma jeunesse, mais je sais que c'est loin d'être le cas pour tous les mutants. Bon nombre d'étudiants du professeur ont fugué de chez eux suite à la réaction de leur entourage.

Quoiqu'il en soit, je ne suis pas venu ici pour réconforter ces gens. Le Général à réussi à obtenir de Xavier l'autorisation de m'envoyer en mission de recrutement dans cette école. Et je dois dire que j'aime bien. Ça change un peu de mes missions ordinaires, et j'ai aussi bien envie de ne plus être le seul membre de l'unité 314. Étant arrivé en avance grâce à mes pouvoirs, je profite un peu du soleil en me promenant dans les allées du campus. Je dépasse d'une tête la plupart des étudiants, mais je me sens étrangement chez moi. Je m'arrête quelques secondes pour consulter mon plan. Charles Xavier à bien fait les choses et il m'a préparé une salle dans laquelle je pourrai faire passer les entretiens avec mes potentiels futurs compagnons d'armes. Et il n'a pas fait les choses à moitié : la salle est immense et à tout ce qu'il faut pour faire passer toute sorte de tests: des équipements sportifs à profusion, mais aussi des armes d'entraînement et pleins d'autres choses dont je ne suis pas sûr de connaître l'utilité. Je prends place sur une chaise et je m'envoie me chercher un café au distributeur dans le même temps.

Après trois entretiens et une dizaine de cafés, je ne suis finalement pas si convaincu par l'utilité de cette mission. Les gamins que j'ai rencontré étaient certes très sympathique, mais ils n'avaient ququasiment aucune pré-disposition à une carrière dans les forces armées. Sans compter que leurs pouvoirs n'étaient pas particulièrement géniaux. Je ne doute pas que ce soit très drôle de pouvoir faire pousser des arbustes à volonté, de changer la couleur de ses vêtements ou de pouvoir transformer ses yeux en miroirs, mais ça n'a strictement aucune utilité dans mes missions habituelles. Je soupire en ouvrant le dossier de la prochaine personne que je dois auditionner. Arya Woodley, 19 ans. À la capacité de se transformer en n'importe quel animal. Je lève un sourcil. Non seulement c'est super classe, mais en plus ça peut s'avérer être utile. Du moins si elle peut vraiment le faire. Croisons les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Show me what you've got - Keith & Arya   Ven 28 Aoû - 14:26


   
   

   
 

   
What do you want...?



   

   

   
BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIP ! BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIP !!VLAAAAM… Un gros fracas se fit entendre, une douleur vive se fit sentir du bout de ma main à mon poignet. J’ouvrais lentement les yeux, baillant à m’en décrocher la machoire, voyant l’état l’état de mon réveille je soupirais… Eh merd*, j’allais encore devoir en acheter un… C’était le quatrième ce mois-ci ! Soupirant, je me tournais de l’autre côté, face au mur, me rendormant… Finalement, la faim fut plus forte que la paresse, je me redressais, les cheveux en pétard, ma culotte à moitié descendue le long de mes cuisses et mon débardeur qui ressemblait plus à une brassière. J’étirais mes bras vers le haut baillant une nouvelle fois… Il fallait que je me lève ! Ouais. J’avais faim… Pas encore trop réveillée, je me levée de mon lit et me grattant la tête je me dirigeais vers ma porte. Une fois dans les couloirs, je vis les autres élèves me regarder, les garçons presque entrain de baver et les filles en rigolant… Qu’est ce qu’ils avaient ce matin ? Je commençais doucement à me réveiller, des petits courants d’air me firent frissonner, soudain, j’écarquillais les yeux : j’étais encore en « pyjama » ! Très vite je couru dans ma chambre, m’y enfermant. Quelle c*nne ! Cette fois si, je me dirigeais d’abord vers l’armoire, attrapant un pantalon en cuir noir, un débardeur noir, chaussettes, sous-vêtements, et je commençais à m’habiller. J’en profitais également pour passer rapidement mes mains dans mes cheveux, de toute façon, je ne pouvais trop rien faire avec eux.

Là, c’était beaucoup mieux. Une fois habillée, je me dirigeais vers la cantine, j’haussais un sourcil, il n’y avait plus beaucoup de chose, en même temps, elle allait fermer dans peu de temps… Haussant les épaules je décidais d’attraper rapidement des trucs, puis, je me dirigeais vers mes cours qui, vu l’heure avaient déjà commencé. Honnêtement, je m’en fichais pas mal des cours qui apprennent à se servir des pouvoirs et tout ça… Sur les origines du monde, des gênes et j’en passe, franchement, ça me servait qu’à une chose : finir ma nuit. D’ailleurs, c’est ce que je fis ! Je ne vis pas la matinée passer, je n’avais fais que dormir – quand le prof ne criait pas mon nom pour me réveiller – donc, ça avait été assez vite.

Après le festin de midi, j’avais décidé d’aller dormir sur le toit, il faisait plutôt beau aujourd’hui et chaud, c’était un temps idéal pour faire la crêpe sur le toit ! Et sécher les cours par la même occasion !
Ce n’est que en fin de journée quand le soleil commençait à baisser, que les rayons étaient moins forts et que mon ventre commençait à avoir faim que je décidais de bouger. Me mettant debout sur le toit, je me laissais tomber sur plusieurs mètres avant de me transformer en oiseau jusqu’au rebord des cuisines… Je savais qu’à cette heure-ci, le repas du soir était entrain d’être préparé, me transformant en souris, je me faufilais par la fenêtre ouverte et je me mise à courir jusqu’au garde manger, me léchant d’avance les babines, j’attendais que quelqu’un ouvre la porte pour m’y faufiler. Ricanant, je me mise dans un coin, attendant que la lumière s’éteint et que la porte se referme… A ce moment là, je repris ma forme humaine, juste mes yeux prirent la forme de ceux des chats pour que je puisse voir dans le noir… Ainsi, j’avais touuuute la réserve pour moi !

Buuuuh… J’avais vraiment trop, mais trop mangé… J’avais eu du mal à sortir de ma réserve, mais j’avais réussi à atteindre ma chambre ! De justesse.
J’entendis toquer à ma porte pendant ma petite « sieste » digestive… Je me mise à grogner, mais je me levais, je vis alors un étudiant un peu paniqué, j’haussais un sourcil. Il me conviait à un entretient… Comme quoi un mec voulait voir différent étudiants pour former un groupe ou je ne sais quoi… Claquant ma porte en disant que je m’en fichais, il cria alors que c’était obligatoire, je soupirais… Je me doutais que des surveillants ou profs ne tarderaient pas à me chercher, je partis par la fenêtre de ma chambre.

Quelle bonne rigolade ! Les faire courir pendant presque une heure, c’était assez marrant… Bon, c’était temps que j’arrête ce petit jeu, maintenant qu’ils me cherchaient, je pouvais surement rentrer dans ma chambre, marchant dans les allées sous ma forme de chat, je me mise juste en-dessus de ma fenêtre, prête à me transformer en oiseau pour l’atteindre… Malheureusement, ça ne se passa pas comme je le voulais, je sentis des mains attraper mes pattes et saisir ma tête, me débattant avec mes ailes je remarquais rapidement que c’était un prof, je repris ma forme humain et le menaça pour qu’il me lâche…
Rien à faire… Je fus trainée de force jusqu’à cette salle… Très bien, cet examinateur allait voir que je n’étais pas du tout ce qu’il cherchait !

Mon entrée fut plutôt remarquable, j’éclatais la porte à coup de pied, utilisant la force d’un rhinocéros, j’entrais dans la salle, le regard sauvage et plein de haine… Je m’avançais vers un adulte,

- Je vous préviens, je ne vous suivrais pas ! m’exclamais-je en le fusillant du regard.


   
   © Jawilsia sur Never-Utopia
   
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 01/08/2015


MessageSujet: Re: Show me what you've got - Keith & Arya   Sam 29 Aoû - 21:14

Eh bien, on peut dire que cet entretien commence à merveille. Et je ne parle pas de la porte qui a volé en éclats. Pendant un moment je suis tenté de dire un truc du genre: "Ah OK, au suivant alors"... Mais la perspective d'avoir une fille avec de tels pouvoirs dans mon unité m'en dissuade. Je ne suis même pas sur que malgré la maîtrise évidents qu'elle a sur ses capacités, elle en saisisse encore toute l'ampleur et l'utilité. Dans des missions militaires telles que celles que je mène, elle serait une partenaire en or. Plus besoin de lunette de vision nocturne, un chat est nyctalope. Plus besoin de jumelles, un aigle à une acuité visuelle hors du commun. Plus besoin de bélier pour enfoncer une porte, apparemment ça elle sait faire. Plus besoin de moyen de locomotion, elle peut se transformer en poney... Je quitte mes pensées et je rassemble toute la patience et la diplomatie dont je suis capable. C'est à dire pas des masses non plus.

" Bonjour à toi aussi, Arya. Cet entretien n'a absolument pas pour but de te forcer à venir à avec moi. Je suis juste la parce que ton dossier à attiré mon attention et que j'espère te convaincre de rejoindre mon unité. Mais tu seras la seule à prendre la décision finale."

Sur ce, j'embraye sur un rapide speech de présentation de l'armée, de l'unité 314 et de ses avantages. Je dis bien rapidement parce que je me doute bien que ça la gave et je dois dire qu'après l'avoir répété quasiment mot pour mot à trois autres mutants avant elle, je ne suis pas loin de cet effet la non plus.

"... Enfin sache que contrairement aux films que tu as pu voir, l'unité 314 ne cherche pas à te rendre docile et disciplinée. Je suis le premier à manquer de respect à mes supérieurs, j'ai déjà été rétrogradé plusieurs fois à cause de ça. Mais le Général cherche plutôt à tirer le meilleur de nos personnalités et de nos caractères, même si ils sont houleux."

Ça c'est improvisé. En même temps c'est vrai hein, n'allez pas penser que j'essaie de l'embrigader en lui faisant croire que mon travail est le paradis sur terre. Mais ce petit couplet sur son caractère est assez approprié à la situation. Miss Woodley semble doté d'un fort tempérament.

Suite à toutes cette parlote, je vois un nouveau café et je me renfonce dans ma chaise. J'observe Arya. C'est vrai que par moments on peut ressentir le côté animal qui émane d'elle. Peut-être que son caractère sauvage et indépendant vient de là. Je ne me suis jamais vraiment demandé si les pouvoirs des mutants étaient liés à leurs vies ou à leurs personnalités. Mais de toute façon ce n'est pas le moment. Suite à cette entrée en grande pompe, je me demande bien comment va se dérouler la suite de cet entretien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Show me what you've got - Keith & Arya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Show me what you've got - Keith & Arya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Hillywood Show
» 01. Another study time with you {PV Keith}
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wake Up Heroes :: Starbucks Coffee :: Plongeons dans le passé...-
Sauter vers: