Partagez | 
 

 Cause we could be immortals... Nolympie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 01/09/2015
Localisation : Non loin d'un livre


MessageSujet: Cause we could be immortals... Nolympie   Ven 25 Sep - 18:31


NOLYMPIE POWER
Nolympie & Noise
«Mademoiselle...Mademoiselle! Hé mademoiselle!» J'ouvre les yeux. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais je suis contre un homme...Encore une fois je me suis prise quelqu'un. Mais je dois faire attention! Je m'étais promis de faire attention, alors pourquoi pas cette fois-ci?   «par-pardon.» Je me baisse pour ramasser mes affaires, tentant d'éviter le regard de ma 'victime'. Je suis vraiment maladroite, pardon... «Vous vous appelez comment?» Je relève doucement les yeux, vers lui, son visage. Et dès que je le vois je ne sais pas pourquoi, je commence a avoir du mal a respirer. Mon nom...   «Tohru. Tohru Honda.» On m'a toujours appris a mentir pour me défendre. Cette personne n'est pas nette, je ne sais pas...je le sens pas. Mais rien qu'a sa tête ça se voit qu'il y croit pas. Enfin, je suppose... «Dîtes moi, Mademoiselle Honda, vous êtes seule?» J'ai du mal a avaler ma salive...J'ai peur.   «Hm...oui.» . Même si sa bouche ne montre aucun sentiment face a ça, ses yeux si...J'ai peur. Je ne sais pas trop quoi faire. Je ne suis pas dans mon quartier, je suis perdue. Je dois faire quelque chose! Oui mais quoi? Je ne me vois pas tenter de reproduire une des figures que maman m'a montré. Alors quoi? Je devrais partir en courant? Mais mes jambes refusent de bouger! «Bien, bien...» Je le regarde plus dans les yeux, je baisse simplement le regard. Regardant ses pieds, s'avancer un peu plus. Vite un échappatoire!   « je ne suis pas seule, mon petit ami m'attends.»  Je dégage doucement mon bras de sa main, tout en tremblant.   « Passez une agréable journée Monsieur.» et je pars. Avec mes livres, avec une douleur me tenaillant le ventre. Mais je ne le montre pas, j'avance d'un pas déterminé dans le sens inverse de cet homme. Priant pour qu'il ne se rende pas compte que tout cela c'est faux. Je maintiens ma respiration et mes larmes, je ne veux pas pleurer, il s'en douterait et...Pourquoi je suis allée dans ce quartier? Je n'aurais pas du...non...je n'aurais tout simplement pas du. « HE MADEMOISELLE!» Mon cœur bat de plus en plus fort, mes jambes partent toutes seules, m'emmenant loin de tout ça. Je cours, encore et encore. Je saute plusieurs barrière dans les ruelles, mais je ne m'arrête pas. Finalement ça sert a quelque chose de lire des livres...cet homme là, je sais pas, si ce n'était qu'un pervers ou alors, un homme qui recherche des jeunes filles pour les revendre comme marchandise. J'ai peur, mais je ne m'arrête pas. «Aïe...» Je n'ai pas su retomber sur mes pieds cette fois-ci, j'ai mal. Je crois que j'ai une éraflure sur le visage et que ça saigne un peu, mais je continue. Moins vite certes mais je continue...La nuit commence tout juste a tomber, la prochaine fois je saurais que se promener dans un quartier comme ça, seule et a la nuit tombée, ce n'est pas un bon plan.

fiche by coula

_________________

Noise ♥️  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 20/08/2015


MessageSujet: Re: Cause we could be immortals... Nolympie   Ven 25 Sep - 18:36


Je me suis fais virer de l'immeuble.

L'humeur légèrement contrarié et vexé je trimballe ma guitare sur le dos et marche d'un pas agacé vers nul-part. Je me suis fais virer de mon immeuble. Je sais que ça étonne pas trop, mais punaise, c'était si barbare. Note pour moi même : quand je fais de la musique → rendre sourd les voisins, AVANT ! Ils sont justes idiots, ils veulent pas comprendre. Genre, j'en revient pas, ils y sont allés fort ! Style avec les fourches, les pelles, les torches et tout le délire (brr je suis un vilain démon). Donc bref, je me suis fait viré de chez moi 'jusqu'à nouvel ordre' à comprendre, jusqu'à ce que tout l'immeuble ait rattrapé ses heures de sommeil de retard. ET ILS ONT MÊME ORGANISES DES TOURS DE GARDES ! Putain, c'est la mission impossible de passer la porte d'entré, et oui j'ai essayé. On m'a balancé un javelot ! Je donne un coup de pied dans une pierre et continue ma route vers le bout du monde, c'est vraiment chiant cette histoire ! J'ai pu embarquer d'une seule guitare au cours de mon expulsion.

Puis quelque chose me percute. Quelqu'un me percute ! Et c'est une fille ! Ahah quand j'disais que j'étais un dieu...
« Hey, ça va toi ? » Je me penche vers elle. Puis je hausse les sourcils en remarquant qu'elle à une éraflure, elle qu'elle semble sur le point de pleurer ! Surpris je la redresse « J't'ais fait mal ? Putaiiin, je savais pas que j'étais si dur ! » Tiens, son visage me dit vaguement quelque chose...
Un homme apparaît juste derrière elle. Il me fixe, il l'a fixe, il me refixe, il la refixe, il me re-refixe mais putain arrête ça ! « Tu veux quelque chose ? »

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 01/09/2015
Localisation : Non loin d'un livre


MessageSujet: Re: Cause we could be immortals... Nolympie   Ven 25 Sep - 18:39


NOLYMPIE POWER
Nolympie & Noise
Je cours, encore et encore. J'ai pourtant si mal et je suis a deux doigts de pleurer. J'ai peur. Mon cœur hurle de douleur, je n'ai pas envie de craquer...Non, je ne peux pas craquer. Je dois juste avancer. Alors oui, je tente de forcer sur ce que je peux faire. Même si j'ai l’impression que j'ai une cheville tordue. Quand, BAM, je percute quelqu'un. Étrangement mes jambes pourraient continuer a courir si il ne me retenait pas. Ca va? Non ça va pas, j'ai peur, j'ai si peur...pitié monsieur sauvez moi! Pourtant rien ne sort de ma bouche, j'ai mal au cœur, au ventre...je ne peux plus. Pourtant qu'en il dit qu'il ne pensait pas être aussi dur...Un rire nerveux s'échappe. Tout de suite remplacé par celui de mes larmes, glissant enfin sur mes joues. «Je...je...» Je me mets a pleurer oui, tout le stresse que j'ai gardé, il s'échappe. J'ai peur...si peur. Et enfin, il arrive. Me fixant, le fixant...pourtant mon sauveur le fait aussi. J'aimerais tant être sous terre, disparaître pour ne plus voir ça.  Tu veux quelque chose? Oh mon dieu...non. Pitié non. Qu'il ne dise pas que c'est moi ou je vais partir en courant. «Hm...et toi tu veux quelque chose?» Il toise du regard le nouveau venu, il doit bien se rendre compte que ce dernier est plus grand non? Bon certes moins musclé mais quand même...Je ferme les yeux et tente de reprendre une respiration normale. Ce n'est pas aussi facile que ça en a l'air. « Thoru, tu viens? On rentre.» Il plaisante là? Je ne veux pas aller avec lui, je le connais même pas. J'ai l’impression que si il vient vers moi, je risque de partir les jambes a mon coup ou alors, je risque de devenir aussi électrique qu'une prise. Je me rapproche un peu plus du nouveau venu, je ne regarde pas son visage, ni comme a l'autre d'ailleurs. Je ne vois que leurs corps ou leurs chaussures. Je ne veux pas affronter ces regards. Même là je me glisse juste un peu plus près de lui, attrapant son bras – je ne sais pas pourquoi j'ai fais ça - ...Peut être qu'il pourra comprendre que cet homme me veut du mal? «Je...je ne viens pas avec vous.» Je bredouille ça tellement bas, que je ne pense pas qu'il l'ai entendu. J'ai envie de fuir, de partir loin d'ici. Je veux juste être libre. «Il...on...se connaît pas.» Là aussi c'est si bas que je ne pense pas qu'il puisse avoir entendu quelque chose. Je crois même que c'était moins fort que la première phrase.


fiche by coula

_________________

Noise ♥️  



Dernière édition par Olympie Y-R Uotani le Ven 25 Sep - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 20/08/2015


MessageSujet: Re: Cause we could be immortals... Nolympie   Ven 25 Sep - 18:42

Donc elle s'appelle Tohru. Je remonte à la recherche de l'écho de leurs anciennes paroles, pour trouver la boucle. Tohru Honda. Je remonte un peu plus loin (mes pouvoirs m’impressionnent moi même, je sais, agenouillez-vous devant Sa Majesté méga badass) et je me repasse la discutions. Ah d'accord, c'est donc un pervers, ceci explique cela. Maintenant que je sais quoi dire c'est comme si c'était gagné, « Ouaip juste que tu fiches la paix à ma copine » Je prends 'Tohru' par les épaules et la ramène à côté de moi. Je regarde l'autre pervers droit dans les yeux, et envois légèrement sur lui quelque ondes sonores pour le perturber. Je sais c'est d'la triche ! Mais regardez comme je suis mignon à faire mon prince charmant...

« Elle te connaît pas, c'est clair non ? » Ah la la, si c'est pas pitoyable ça ! Je hausse les épaules et le regarde de haut en bas d'un air léger, « Dégage maintenant ! » L'autre me regarde, pas prêt d'abandonner comme ça. Punaise je déteste ces moments-là, où je dois faire le grand. Une main sur une des lanières de ma housse de guitare, j'attends patiemment pendant qu'il me jauge. Et je triche encore en intensifiant les ondes. Normalement il doit voir assez flou en ce moment. Je crois que oui parce qu'il bouge maintenant comme un ivrogne, à moitié con, à moitié philosophe. Bon, je vais pas me faire prier plus longtemps. Je prends Tohru par la main et cours (j'suis toujours en train de courir en vrai) dans la direction opposée du gars. Je finis par m'arrêter trop essoufflé pour continuer, « Fiou, putain c'était tendu ! Ça va mieux au fait ? »

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 01/09/2015
Localisation : Non loin d'un livre


MessageSujet: Re: Cause we could be immortals... Nolympie   Ven 25 Sep - 18:47


NOLYMPIE POWER
Nolympie & Noise
Tout se passe vite...d'abord le nouveau venu m'appelle sa copine. Je pense que je rougis, mais c'est aussi a cause des larmes. Je reste contre lui et je garde les yeux ouverts. Me méfiant d'un moindre bruit suspect venant de l'autre. Je n'hésiterais pas a prendre la fuite, mon sauveur avec moi. Non vraiment pas! Je sais que j'ai beau avoir peur, mes jambes courront encore et encore. Non c'est vrai, je ne le connais pas. Je ne sais rien de lui...a part qu'il est fou et endurant. Je ne le connais pas, je ne l'avais jamais croisé auparavant. Mon cœur recommence a s’emballer. J'ai peur. Mon dieu oui, que j'ai peur. Alors oui quand il dit a l'autre de dégager et que ce dernier ne veut pas, je tente de faire bouger légèrement mon sauveur pour l'emmener avec moi ailleurs. Mais j'ai fais ça tout doucement. Je suis vraiment trop faible, il n'a rien sentit. L'autre non plus apparemment...Puis quelque chose d'incroyable se produit, il...il ne semble plus comme avant. Il marche bizarrement comme si il venait de boire du saké en grande quantité.  Et d'un coup...Il me tire ailleurs. Main dans la main, on court dans le sens opposé. On court beaucoup et rapidement, j'essaye de ne pas penser a ma cheville qui me fait atrocement mal. Je ferme les yeux et je cours derrière lui, puis on s'arrête. Ca me rassure un peu, car je commençais a avoir du mal a reprendre mon souffle. Tomber dans les pommes dans une situation pareille...c'est sans moi. Tendu? Oui c'était plus que ça! Je regarde toujours mes pieds et puis comme ça, je récupère plus facilement. Ça fait du bien, enfin un peu d'air. Je respire difficilement mais au moins, les larmes ont cessé de couler.  Est ce que ça va mieux? Je ne sais pas...sans doute oui. «Oui...merci beaucoup de votre intervention Monsieur. Vous m'avez....Bien aider mon dieu!» Je souris doucement, ça fait du bien de se sentir libérée d'un poids. «J'aurais sans doute finit je ne sais où, mais a mon avis je ne serais pas vivante.» C'est glauque dis comme ça. Vraiment. «...heu...que puis-je faire pour vous remercier?» j'ai envie de m'incliner, mais je ne pense pas qu'il comprenne mes coutumes.

fiche by coula

_________________

Noise ♥️  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 20/08/2015


MessageSujet: Re: Cause we could be immortals... Nolympie   Ven 25 Sep - 18:51

Je manque de m'étouffer en entendant la jeune fille m'appeler 'monsieur', « Commence par me tutoyer ! » J'éclate de rire, je pensais pas que je faisais si vieux. Non mais sérieusement, comme je suis amnésique on ne saura jamais mon âge (à moins de vendre ses organes au marché noir pour financer des examens à la pointe)... Mais je pense pas que j'ai tant que ça d'année de plus qu'elle. Enfin j'espère ! (pas vraiment envie de me faire passer pour un pervers aux aguets). « De rien ! » Je pourrais jamais juger des personnes louches et bizarres (d'ailleurs c'est quoi ce délire sérieux ? C'est quoi 'bizarre' ? C'est quoi 'anormal' ? Ils disent des trucs pas logiques. Vraiment cons les humains). « Moi c'est Apollon, » Non de base c'était juste partit d'un gros délire ce premier prénom, je souris en me remémorant ce moment purement jouissif. Voir tout ces visages surpris, choqué, abasourdis... juste magique. 'APOLLON ?' 'Ouip' 'T'ES PAS SERIEUX LA ?' 'Ahah. Si.' Attends, quitte à choisir son identité, autant en profiter un peu.... Et encore ils peuvent s'estimer heureux, mes autres choix étaient, César, Jean-Michel, et Dieu. « Non mais à la limite appelle moi Noise pour simplifier ! Et toi c'est quoi ? Tohru Honda n'est pas ton vrai nom n'est-ce pas ? » Je l'ai entendu à l'irrégularité de son timbre quand elle s'est présentée.

Sans attendre particulièrement de réponse (elle répond si elle veut, j'aime pas pousser les gens à dire la vérité). Je pose ma guitare contre le mur et cherche du regard mon immeuble. Ah le voilà ! Il n'est pas trop loin. Mon regard escalade les murs et s'arrête sur le toit, l'espoir brillant dans mes yeux. Un espoir bien faible car j'aperçois la silhouette de trois de ses habitants en hauteur. C'est raté. Ils ne me laisseront pas entrer.

« Y'a moyen que je crèche chez toi une nuit ? » J'ai bien d'autres personnes à qui je pourrais demander mais... Ciel me tuera cette nuit si je le réveille à 4h (s'il dort cet allumé), aller chez Valshe... Hum son immeuble ayant cramé il est momentanément chez ses parents... Et voilà quoi, Lavann. Chez Âme ? Moui, elle, elle aurait dit oui, mais pas besoin d'être dieu pour savoir que je risque de pas me réveiller si son fiancé passe par là. Le mieux ce serai chez Mikasa, on se ferait des parties de jeux vidéos avec son frangin comme des geek boutonneux pré-pubères comme on voit dans les films... Mais j'ai entendu dire que ça ressemble à Verdun en ce moment dans leur appart'. Alors autant demander à une inconnue.

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 01/09/2015
Localisation : Non loin d'un livre


MessageSujet: Re: Cause we could be immortals... Nolympie   Mer 21 Oct - 22:58


NOLYMPIE POWER
Nolympie & Noise
Il rit. C'est doux et ça pourrait même être contagieu si je n'étais pas si épuisée. Mais je tente de lui sourire quand même. « Heu d'accord...excusez...Pardon, excuse-moi.» Je me mords la lèvre inférieure. Je peux y arriver, j'ai beau ne pas vraiment le connaître je ne dis rien. Ensuite il m'annonce son prénom, dès que je l'entends je ne peux pas m'empêcher de lever les yeux vers lui. Apollon. Dieu de la musique, symbolisant le soleil. Il est représenté en France, dans un chateau très somptieux. Nous y sommes déjà allé avec mes parents, Versailles. C'était tout simplement magnifique...Réelleement, j'ai des tas et des tas de classeurs où les photos prises durant mes escapades trônent. «C'est très joli, Apollon.» Son visage me dit vaguement quelque chose, je ne vois pas parfaitement ses traîts, mais celà ne me pose pas tant de problèmes j'aurais le temps de déchiffrer son visage au clair de lune. « D'accord, Noise. Qui t'as donné ce surnom dis-moi? C'est particulier.» Là aussi c'est plutôt mignon, agréable. Mais je me demande bien qui a pu le surnommer ainsi tout de même...Bien entendu il n'a pas avalé le mensonge sur mon prénom. Qui aurait pu le faire? Sachant que c'est une héroïne d'un manga. «Non bien-sur, que non...C'était si mal jouer? Mon dieu, si mon père savait que je ne sais pas bien jouer la comédie, il serait sans doute entrain de rire dans un coin.» Disons qu'étant fan de mytholgie et des civilisations antiques, je me suis déjà entraînée un jour a jouer des pièces. Mais le plus improbable c'est que mon père, a déjà joué dans des tragédies. Comme ma mère d'ailleurs, les specatcles coréens. « Pour ma part, cher Noise, je me présente Olympie. Je t'épargne mon nom complet.» Ce n'est pas le genre de choses que je dis quand je rencontre une personne. Souvent on me regarde de travers « Hé mais t'es une asiat'!» Ce genre de choses j'y ai déjà eu le droit aussi.

«Pardon?» Il vient bien de me demander si il peut venir dormir chez moi? Je ne sais pas quoi répondre, je vis encore chez mes parents même si j'économise pour m'acheter un petit studio. Je dis bien j'économise...ce n'est pas encore gagné. « Je...pourquoi pas. Je te dois bien ça.» Oui il a fait beaucoup de choses a mon égard durant cette soirée, lui donner un toît pour dormir cette nuit, ce n'est pas un crime? «Prions juste que mes parents ne soient pas éveillés ou présent – ce qui est rare d'ailleurs – sinon ils vont avoir du mal a comprendre.» A cette pensée j'imagine bien mon père, sortir de fusil et demander a Noise si il ne compte pas salir mon honneur. Mes parents m'aiment, mais des fois leur amour me fait un peu honte. Je suppose que vous ne connaissez pas ça...Quand votre père vient voir une personne qui vous a adressé la parole, il vient et demande comment la personne me trouve. Oui il a déjà fait ça. Mais le pire c'est quand il allait voir le proviseur de mon lycée, il parlait dans les hauts parleurs pour m'adresser des messages. Je n'ai jamais été aussi gênée de toute ma vie. Alors oui, mon père risque de parler a cet inconnu et j'aimerais bien éviter ça. «Dis moi, qu'est ce que tu faisais dans cette ruelle sombre?» Peut être que c'est une mauvaise question...mais la curiosité l'emporte.

fiche by coula

_________________

Noise ♥️  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 20/08/2015


MessageSujet: Re: Cause we could be immortals... Nolympie   Jeu 22 Oct - 21:34

Vous voulez savoir la vérité ? Na' j'parle de vraie vérité, pas du fait que Colomb était un mec cool (ahaha ça c'tait cadeau). En fait. Noise. Ça vient pas de moi (BADABOUM, CATACOMBE, FIN DU MONDE, APOCALYPSE). Et ça vient de personne en particulier (BADA- Ok j'me tais).
En fait, déjà mon premier prénom était resté coincé dans la gorge à beaucoup de gens. Et puis comme ce délire de dieu suprême, parfait, etc etc m'avait un peu passé, il me fallait autre chose. Puis donc on m'a surnommé Noise, si vous savez c'que ça veut dire... ON VA DIRE QU'ILS ONT PAS CHERCHE TRES TRES LOIN. Noise était de base quelque chose d'insultant, je fais de la musique, pas du bruit, les gens se fixent beaucoup trop sur le volume et (parfois) le style. Mais bon, j'ai fais avec, et au final Noise est devenu comme mon prénom, et à force, -comme je suis pas non plus un sale crevard- les gens ont finit par l'utiliser comme 'surnom affectif' et non pour me titiller.... Donc c'est cool !
« En vérité personne, ou tout le monde, donc comme je me suis habitué à ça maintenant on m'appelle Noise » Sauf dans les cas où je me trouve face à des gens que je déteste, genre les types de la sécurité, pour eux c'est 'Monsieur Sounderage'... Excepté pour cet enfoiré de Keith chéri, qui lui à tout les droits bien sûr.

« Oui, enfin, non... Disons que j'ai un super pouvoir qui m'a permis de deviner le mensonge ? » dit-je avec malice, je suis très naturel pour ce qui est question de mon pouvoir, enfin, pas avec n'importe qui non plus, mais je suis pas le genre à me cacher chez Xavier parce que je suis différent.

Je souris quand elle me dit son prénom, Apollon et Olympie, c'est une super coïncidence ! J'vous jure, si Athéna débarque dans cette ruelle, on part en Grèce tout les trois, direction le Parthénon (oui je me tape l'incruste n'importe où moi). D'ailleurs puisqu'on en parle, Olympie accepte de m'héberger cette nuit. « Cool ! T'en fais pas, moi, Noise Sounderage, restera silencieux comme les pierres » AHAHAH vous la sentez venir la fin de l'histoire ? Oui moi aussi. Je regarde une dernière fois mon immeuble, l'air de partir à la guerre, avant de remettre ma guitare sur mon dos : de toute évidence, c'est mort pour qu'on me laisse rentrer chez moi ce soir. « Ah ça ? En fait c'est tout con, je me suis fait virer de mon immeuble. L'anarchie à gagnée, ça à été dur. Le feu, le sang, la haine, la mort, et la guerre nous ont terrassés. J'ai vu mes amis mourir, des membres de mes instruments pendus aux murs... Un vrai carnage. Je suis le seul survivant.... Bref, si j'me repointe à moins de 25 mètres de l'entrée de l'immeuble je me fais empaler, donc j'attends demain » Je joins mes mains derrière la nuque et commence à marcher d'un air léger, théoriquement parlant je suis à la rue (même si c'est temporaire), et pourtant je suis aussi tranquille que les chutes du Nirvana – Nevada-.

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cause we could be immortals... Nolympie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cause we could be immortals... Nolympie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We could be immortals
» KAHEL ✝ We could be immortals
» WE COULD BE IMMORTALS pv du monde
» Kubwa ~ We could be Immortals, just not for long.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wake Up Heroes :: City :: New-York-
Sauter vers: