Partagez | 
 

 Y'a des gens comme ça, où t'a envie de leur faire un câlin avec tes mains autour de leur cou • Ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Y'a des gens comme ça, où t'a envie de leur faire un câlin avec tes mains autour de leur cou • Ciel   Lun 6 Juil - 18:52


Histoire



Tu sais c'est quoi le plus beau de tout ça Ciel ? C'est que tu ne sais toujours pas si ta famille, tu préférerais la haïr ou l'aimer. Après tout, tout cela à commencé avec elle. Tu es né. On t'as appris que les méchants, il en fallait bien dans la vie, puis on t'a énoncé le sens de 'mourir' et on t'as donné une arme dans la main. Lavann, c'est un nom qui évoque la faucheuse pour certaines personnes, et pour celles qui ne le connaisse, pas se sont les heureux du monde. Depuis des générations, les Lavann sont tueurs à gages. Spécialistes en la matière, rien n'a pu les arrêter. Ils sont forts, ils sont entraînés, et pourtant ils remettent en question le bien et le mal.

Établis en Ecosse, ta famille comptait déjà des milliers de meurtres, et c'était bien le secret de leur richesse : l'argent rouge. Mais bon, comme toujours tu hausses les épaules l'air indifférent. Mais ne feigne pas le je-m'en-foutisme mon ange, je sais que dans ta tête ; ça cogite. Dès l'enfance tu avais déjà appris que t'étais destiné à tuer, n'ayant jamais connus les principes de la morale ou autre, ce fut un travail de moins pour ta famille, tu te rends compte ? A cinq ans déjà, tu leur rendais service. Seulement voilà, être Lavann c'est loin d'être simple (toi même tu sais). L'entraînement est rude, très rude, on t'apprend à tirer, à faire des choix cornélien, à survivre, à exceller, et à tuer, m'enfin c'est pas à toi que je rappellerais ces moments où tu visais tes frères à balles réelles. Pour avoir vu nombres de tes cousins, tantes, se faire décapiter par le chef de la famille, tu savais que l'erreur n'était pas tolérée. Malgré ces 'incidents', Ciel tu aimes tes grands frères et adore tes frangines. Eux partageait le même fardeau que toi : un avenir de chasseurs de têtes, lourd de secrets et de morts.
9 ans, tu quittes le manoir Lavann et rentre enfin dans une école publique avec tes frères et tes sœurs. 12 ans, premier meurtre (le seul où tu peux pas faire semblant d'avoir oublié la date parce que t'avais faillit te tromper de victime). 13 ans, tu fais la connaissance de la personne qui deviendra plus tard le leader du Troisième. Tu le rencontres, et il devient ton meilleur ami. Bref, c'est le début du commencement. 15 ans, on compte plus les meurtres et missions, les Lavann c'est tout. 17 ans, mouvement déclencheur du fondement du Premier. Toi tu te fis passer à tabac par un professeur qui avait pété les plombs. Tu savais pour quelles raisons ce mec t'en voulais, mais tu ne pouvais pas l'avouer. Évidemment, dire quelque chose comme 'Okay j'avoue, on est très louche dans ma famille et toi t'es au courant de ce délire parce t'as joué au curieux mais bon, c'est pas parce que on assassine, torture, et condamne que ça te donne le droit de me frapper à volonté.', c'est pas très crédible. Alors, tu t'es laissé faire, tu as du attendre patiemment qu'il soit trop épuisé pour te finir. Alors que tu étais capable de lui briser les os un par un. Alors que tu avais les moyens de lui montrer la longueur de ses viscères. Alors que tout ton être entier, souffrait le martyre, tu devais de retenir de te jeter sur lui pour lui arracher la tête. Mais je sais que tu avais plus peur de la torture qui t'attendais au manoir si tu venais à faire ça (d'autant plus que tu sais que c'était plus ou moins ta faute si ce prof avait tout découvert). Alors ce tu as pris ton mal en patience. Écoutant l'os de tes côtes craquer, tes dents crisser sous la rage, et le prof hurler que tu n'étais qu'un démon.
Au même moment, ton meilleur ami était dans la même situation que toi : dans l'incapacité d'agir alors qu'il était menacé.
Le Premier, fut le ressentit de ces événements. Une sorte de déclaration de guerre au monde. Vous vous êtes jurés que vous deviendrez le Premier problème du monde. Le Premier regret, le Premier malheur, parce que vous serez les Premiers à ne pas tomber à genoux face aux inégalités. Les Premiers à tenter d'inverser les rôles. Animés d'une rage intérieure, vous en aviez assez des règles, vous en aviez assez d'être les pantins, la flamme du mouvement venait de s'allumer. Vous vous êtes battus, défoncés, déchirés pour démontrer qu'ils rendraient au centuple. Toi et ton meilleur ami ne l'aurai jamais cru, vos idéaux avaient touchés presque deux centaines de personnes. De leur côté, le reste des Lavann n'avait pas de problème spéciaux quant-à ton implication dans ce mouvement là, du moment que tu faisais ton boulot correctement et que tu ne mettais pas en danger l'entreprise familiale : tu croules le monde , il est où le problème ? Là, tu ne fais pas mine de rien, parce que tu es fier de ça. Faire les plus belles conneries sans jamais s'arrêter, manipuler dangereusement, faire exploser les secrets de la ville. Ces quelques mois furent les meilleurs de ta vie. Malheureusement, cet excès de liberté fut remarqué trop rapidement, et l'ordre intervint radicalement. Vous êtes allés loin ! Je me rappelle de la fois ou tu m'avais raconté avoir monté sur le toit du maire de ton village, pour descendre par la cheminé, rentrer dans son bureau, et foutre en l'air (ou en cendre) des années de travail. Ensuite tu t'étais débrouillé pour l'enfermer dans sa chambre avec sa femme dans le cas où il se réveillerai en entendant son gosse hurler. Pourquoi ? Parce que je te rappelle, que tu l'avais sortit de son pieu sans ménagement, jeté par la fenêtre pour que tes confrères le rattrapage et lui fasse la tête au carré. Et vos raisons ? 'Ce bâtard est qu'un pauvre con qu'à pas compris que jouer aux supérieurs c'est pas vraiment l'idéal quand on s'attaque aux mauvaises personnes.' Et puis, comme toi t'es plutôt du genre à faire les choses que pour toi on t'a bien trouvé une raison pour que tu acceptes de les aider. Sur le moment tu t'es souvenu des paroles cruelles que ce fameux connard avait servis à ton petit frère. Alors t'as foutu le feu à la baraque, en 'oubliant' les deux autres enfermés dans la chambre. Voilà, le travail était fait : t'avais rendu au centuple ce qui avait été fait. Tu es ressortit, contemplant le reste du corps du gamin comateux et la maison au milieu des flammes. T'en étais fier hein ? Mens pas. Je sais bien que non.
Finalement, la dissolution brutale du Premier tombait bien pour toi. T'en avais marre de ces bêtises qui rimaient à rien n'est ce pas ? C'était pas digne de toi, Ciel Lavann, et pas digne de ce que ton meilleur ami pouvait donner. Puis vint un moment digne de rester dans ta mémoire. Vicrayn Lavann, alias Lucifer, alias le chef de la famille, proclame un déménagement à New – York. C'est cool ça, tu verrai d'autres choses, tu sortirai de l'Ecosse, tu n'aurai plus besoin de faire trois heures d'hélico avec ton frère pour accomplir un meurtre. Et c'est en effet ce qu'il se passa, pendant 5 ans tu t'es donné à fond pour ton travail. Tu progressais de jour en jour, mais les trois quart du temps, tu t'ennuyais. Ça, Ciel, tu ne l'admettra jamais ; mais ton meilleur ami et ses idées folles te manquaient. Puis ce dernier apparut, accompagné du second qui avait réussit à s'échapper, et tu te souviens du meilleur ? Les deux débarquaient la tête hantée par le meilleur des projets.
Le Second ? Pourquoi pas. Ça avait l'air sympa de reprendre l'idée du Premier, en version 2 et level
au dessus. Cette fois-ci, vous étiez plus organisés, vous choisissiez mieux vos cibles, et vous aviez appris à frapper là où ça faisait mal sans conséquence. Vous avez diversifiez vos types d'attaques, l'art du crime commençait à s'affirmer chez vous. Vous étiez devenu des experts sur les principaux tableau. Votre réseau s'étendait sur toute la métropole, et l'Ecosse et le Mexique. Honnêtement Ciel, à 23 ans, avoir 'Tueurs à gages surentraîné, criminel de haut étage, hackeur, pire cauchemar, BAC scientifique mention Très Bien' sur le CV, ça rend pas mal. Mais la fin du rêve arriva. Alors que toi, le chef et votre autre ami vous occupiez de pirater une plateforme de transactions d'argent, vous receviez soudainement une menace du S.H.I.E.L.D. , vous deviez vous rendre pour sauver la vie d'un de vos acolytes. Tu savais que c'était pas légal, qu'il ne le feraient pas, mais tu as réagit au quart de tour. Ta réponse fut claire : Un regard assassin à la caméra. Une balle dans le crâne du premier gars membre du Troisième qui passait, sans un mot ni un regard. Appuyer sur la touche 'ENVOYER LA VIDEO' et c'était fait. Tu avais été clair, personne ne cédera sous la menace. Tu t'étais battu avec ton meilleur ami pour ça, lui disant que le gars en question était là pour apporter le café, pas pour se faire plomber. Tu as reconnu que c'était ton côté Lavann qui avait fait la chose. Mais bon, vous aviez un autre problème : On fait quoi pour le S.H.I.E.L.D. ? Ton ami proposa une idée lumineuse, disparaître. Simuler une mort, s'envoler de la circulation, se faire oublier, pour quelques années. Le mauvais côté de la chose était que tout votre réseau et le Second serai totalement rasés. Mais ce ne fut pas si difficile que ça finalement. Tout à fonctionné comme sur des roulettes. Les Lavann on acceptés de vous aider pour simuler les morts, experts en la matière, ça ne pouvait pas rater. Et t'avais pas le droit de sortir de la maison, parce que t'étais plus ou moins sensé t'être suicidé, et que le S.H.I.E.L.D. était quand même en alerte.

28 ans. Fondement du Troisième. Apogée du Troisième. Cette fois, vous avez appris de vos erreurs : et vous revenez en force. Le Troisième est partout, le Troisième est puissant. Vous avez crée le crime parfait. Toi et les deux autres vous voyez loin, ça ne s'arrêtera pas là. Et toi Ciel, tu joues avec le feu, tu tentes des choses de plus en plus dangereuses, tu repousses tes limites, et Dieu sais ce qu'il est en train de se passer. Voilà ton histoire Ciel.

crackle bones


Dernière édition par Ciel X. Lavann le Lun 6 Juil - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Y'a des gens comme ça, où t'a envie de leur faire un câlin avec tes mains autour de leur cou • Ciel   Lun 6 Juil - 18:54

YEAH!!!!!!!!!!!!! OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS OUAIS

Bienvenue sur ton forum Sadique Sadique Sadique Sadique

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Y'a des gens comme ça, où t'a envie de leur faire un câlin avec tes mains autour de leur cou • Ciel   Lun 6 Juil - 19:30

YEAH MERCI o/ XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Y'a des gens comme ça, où t'a envie de leur faire un câlin avec tes mains autour de leur cou • Ciel   Lun 6 Juil - 19:38

BRAVO TU ES VALIDE(E) ! OUAIS
Félicitation a toi! Si tu es arrivé jusque là, c'est que tu es prêt a obtenir d'autres missions :yeah: . Dans un premier temps rends toi la pour être certain que personne ne jouera a prendre ton physique Ouip ! Ensuite, si tu es un super-héros connus dans le monde entier, n'oublie pas d'aller et ne t'en fais pas si tu n'en fais pas partit . Il y a pleins d'autres moyens pour devenir connus Héhé . Il n'y a aucun super-héros, ou super-vilain, sans amis ou alliés, alors dès que tu es validé(e) vole vite . Si jamais tu n'as pas d'amis et que tu en as marre de manger des curlys...rends-toi ici :mdr: Tu auras pleins de nouveaux copains/souffre douleur 8D Et puis si jamais tu veux faire une pause, arrêter de courir a droite et a gauche pour sauver ou détruire le monde, va faire un tour dans le flood :licorne: OUAIS
code by lizzou × gifs by tumblr


Spoiler:
 

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Y'a des gens comme ça, où t'a envie de leur faire un câlin avec tes mains autour de leur cou • Ciel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'a des gens comme ça, où t'a envie de leur faire un câlin avec tes mains autour de leur cou • Ciel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GEM' - AGATE - ELEA ϟ Y a des jours comme ça où t'as envie de jouer le super-héros ϟ
» Le Noël de PIKO
» Michel Martelly n'est rien qu'un autre agent au service des usurpateurs.
» Les mages noirs [10/16 disponibles]
» La liste des choses que je n'aime pas sans savoir pourquoi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wake Up Heroes :: Starbucks Coffee :: Plongeons dans le passé...-
Sauter vers: