Partagez | 
 

 Ces liens • Lazuli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Ces liens • Lazuli   Dim 12 Juil - 10:15


Mon téléphone sonne. Je change de côté pour ignorer le bruit assourdissant. Il sonne encore. Je grogne et fout ma tête l'oreiller. Quelqu'un s'acharne, il sonne toujours. A l'aveugle, je l'éteint. Je compte douze secondes de silence, avant qu'il ne re-sonne. Mon Dieu, j'vais l'tuer. « BORDEL DE MERDE VALSHE JE RÊVE OU TU T'FOUS DE MA GUEULE ?! » Je devine mon frère s'écarter de son cellulaire alors que je hurle ma mauvaise humeur. Le voisin tape contre le mur de mon appartement, « C'est encore Valshe ? Ais pitié, après ce qu'on a eu hier, y'en a qui veulent pioncer... » Je tape aussi contre le mur, pitié ? Moi ? « Encore un commentaire Yuri et je vous envoie tous en mission sur le champs, faire les trottoirs travestit en fille ça te tente ? » J'écoute avec sourire les coups sur les murs de mon équipier venant des autres voisins travaillant au Troisième. Tout le dernier étage de cet immeuble loge des membres du mouvement, ça doit être plus où moins la même chose pour les dizaines de grattes ciels suivant. Je reprend mon tel, respire un grand coup. La famille c'est sacré non ? « Qu'est ce que tu veux enfoiré ? T'as plus six ans pour avoir besoin de ton frère pour régler tes affaires. » J'écoute mon petit frère pianoter les touches de son pc, s'il me fait attendre plus longtemps, je jure que c'est lui qui va finir dehors. Moi ? Tyrannique ? Oui, c'est une de mes nombreuses qualités. { JE M'ENNUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIEUH, Ciel, ais pitié, viens jouer avec moi, s'teuplait. } Mais ils se sont passé le mot ou quoi ? « J'ai pas de pitié. Va crever. » Je me rend dans le salon et met en route la machine à café. { S'teuplait Ciel, j'vais mourir si ça continu, t'es trop cruel... } Ouh, il a faillit m'arracher une larme. Ah oui, c'est moi qui lui ais collé une 'punition', ce crétin avait été trop chiant. Le blond a du travailler toute la nuit à connecter le plus possibles de portables et pc sur nous. Ça nous aidera plus tard... Ou pas. « C'est le but imbécile. » Valshe pousse le volume de son micro à fond, { S'IL TE PLAIT CIELOU D'AMOUR T'ES MON GRAND FRERE PREFERE, S'IL TE PLAIT LAISSE MOI SORTIR DE LAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA } Je grimace et écarte le téléphone de mon oreille. « Combien de portables à tu reliés ? » { 12 millions ! Faut dire que j'ai eu le temps, tout la nuit pendant des heures et des... } « Y'a combien d'humain sur Terre ? » { 7,5 milliard pourquoi ? } « T'as encore du taff. » Je quitte l'appel et ouvre la fenêtre pour balancer le portable et la refermer aussitôt. Je soupire. Ça c'est fait.

Je me verse une tasse de café, et m'apprête à allumer une clope quand j'entends la porte sonner. Si c'est Valshe, je le livre à Yuri et tout l'étage en colère. J'ouvre la porte, et tire un air surpris en voyant Lulli derrière la porte. Ça fait un petit moment qu'on a pu se voir, vous voyez, le Troisième, X-Mens, tout ça... Je reprend ma cigarette et passe une main dans mes cheveux sûrement dans tout les sens, « Hey... »


Dernière édition par Ciel X. Lavann le Jeu 16 Juil - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Dim 12 Juil - 20:52

Le soucis quand on se lie d'amitié avec un garçon qui a voulu votre peau et qui est dans le camp ennemi c'est qu'on peut pas le voir souvent, puis on peut pas vraiment dire ce qu'on pense. Comme on peut pas parler sérieusement a d'autres...Et surtout qu'on doit trouver pleins d'excuse pour sortir. Mais je crois que le pire c'est quand je me préparais la dernière fois...C'était affreux. J'ai du dire a vois haute «Ciel...t'es juste...» et même pas j'ai eu le temps de terminer ma phrase qu'une gamine défais son camouflage et me demande, les yeux brillants. «C'est qui Ciel?» Là j'ai eu un blanc. «C'est ton amoureux?» Là, j'ai recracher l'eau que je buvais et je me suis écriée qu'il n'était pas mon amoureux que c'était juste un idiot...Mais elle m'a pas cru...Donc résultat je me suis retrouvée a poursuivre une gamine qui réussi a se camoufler dans toutes l'école et qui arrêtait pas de crier a tue tête «LAZULI EST AMOUREUSEUH! LAZULI EST AMOUREUSEUH» J'ai vraiment cru que j'allais la tuer de mes propres mains. Suivit de ça, où pendant quelques jours certains garçons me jetait des regards au coin disant bien « Je savais pas que t'étais de ce style...» Donc oui, j'ai passé une mauvaise semaine. En plus de ça, je me suis fais une foulure a le cheville...Pour ça faut voir avec mon coéquipier...On formait des minis-missions pour les jeunes, pour leur apprendre un peu, c'était dans le parc...Il devait se tenir sur un arbre pour attendre qu'ils le trouve...Mais cet idiot est tombé et par pur gentillesse ( mais aussi parce que j'avais la flemme de lever les bras pour le retenir, sachant que sinon, j'allais envoyer les arbres dans les airs ) j'ai essayé de le rattraper...Et ma cheville n'a pas tenue. Donc voilà, j'ai eu le droit a une fausse rumeur et a une cheville blessée. Autant le dire clairement...Le gars qui m'a fait ça a eu peur que je lui fasse du mal. Mais étrangement a par lui dire plusieurs menaces...j'ai rien fais d'autres. Bon les menaces étaient lourdes, mais ça.
Rapidement je me change, retirant par la même occasion mon attelle...C'est moins douloureux mais quand même. Je fais attention a ce que personne ne me suive...Vous imaginez pas combien c'est perturbant d'expliquer quand on tombe sur quelqu'un qu'on sort aussi tard. Les gens inventent pleins de trucs! Par exemple une fois, selon quelqu'un j'allais retrouver mon amant...pour un autre, j'étais un agent double. Bref, bien nul.

J'arrive près de chez lui, entre temps j'ai rentré mes cheveux dans un bonnet, cachant mon tatouage aussi. Je veux pas qu'on me reconnaisse, puis sachant bien que dans son immeuble, il y a ses collègues, je veux pas qu'on puisse faire le rapprochement avec la fille des X-men. Parce que oui, si ils l’apprennent, je sais que je meurs. Même si je suis amie avec l'un d'entre eux, les autres n'hésiteront pas a me tuer. Et moi, a me battre pour ma survie...C'est ça aussi le soucis quand on est ami avec une personne comme çà...On s'attache alors que c'est presque impossible comme amitié. « Hey...je te dérange?» Il a les cheveux dans tous les sens, on ne sait jamais.

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Lun 13 Juil - 18:06

A sa phrase je ne peux pas m'empêcher de regarder derrière moi, juste pour vérifier s'il y a quelqu'un, qui pourrait bien être chez moi dès le matin ? A pars Valshe bien sur... Je me retourne vers la rouge et la laisse rentrer. « Non, jamais. » Mes yeux se plissent légèrement lorsque de remarque sa cheville blessée, mais je ne dit rien. Enfin pas encore... Je me sert une tasse de café et en propose une à la jeune fille. Je dois avouer que sa venue me plaît, et que sa présence (certes dangereuse étant donné qu'il à neuf autre agents ici) m'apaise. Je m'accoude au comptoir de la cuisine et tourne d'un geste automatique la cuillère dans le café. Y'a même pas de sucre dedans, mais vous comprenez, logique, moi... En fait, je pense que je devrais remercier mon petit frère, c'est plus ou moins grâce ou a cause de lui que je suis debout et que j'ai pu entendre l'arrivée de Lazuli... Bon j'irai le voir dans une semaine pour lui dire que la punition est terminé.... Il est temps que je me réveille... « Qu'est ce qui t'amène ici ? » Je demande d'un ton certainement plus doux que celui que j'avais la première fois que nous nous étions rencontrés. J'observe mon appartement et souris en constatant que c'est assez bien en ordre, non parce que y'a des jours où c'est invivable. Après, j'irai pas jusqu'à insinuer que c'est parfait, mais 'c'est déjà ça' conviendrai parfaitement : mes instruments et leurs tablatures sont à leur places, mes armes aussi, et pour le reste...
Je fais signe à Lazuli que je pars prendre une douche rapide, après l'épisode Valshe du matin, j'ai besoin de me réveiller correctement.
En effet, l'eau froide n'a pas manquée de mettre à clair mes idées. J'enfile rapidement un jean et attrape un tee-shirt dans mon placard, puis retourne vers Lazuli. Je m'assois en face d'elle, me sert un deuxième café, enfin près et dispos pour elle. « Qu'est ce qu'il t'es arrivée à la cheville ? » Ah si elle pensais que j'allais pas remarquer, c'est plutôt tombé à l'eau... Mon regard se tourne vers la fenêtre, je peux voir le toit de l'immeuble dans face d'ici. Je peux voir toutes les hauteurs de New-York d'ici... Je souris et prend une gorgée de mon café. La nuit hier soir à été rude, on a dut partir en mission, à cinq. Moi qui est déjà du genre à travailler en solo, faire équipe avec quatre autres personnes m'a bien crevé. Enfin bref, pour expliquer pourquoi j'étais pour une fois en train de dormir. Je me lève, entre-ouvre une fenêtre et allume une clope tandis que j'écoute Lazuli parler. Cette journée promet beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Mar 14 Juil - 1:26

Un café? Ca ne peut que me faire du bien, j'accepte d'un signe de tête. Qu'est ce qui m'amène? Je crois que si je lui dis juste que je suis venu passer du temps avec lui, je risque d'avoir le droit a un regard étonné. Et si je dis la vérité c'est a dire, je ne sais pas du tout pourquoi je me suis dirigée vers son appartement et pas autre part...Même moi je comprends pas bien pourquoi. Je bois une gorgée du café, enfin j'essaye. En temps normal, je n'aime pas ça...Mais a mon avis ça peut m'aider a tenir debout. J'ai du mal a dormir ces derniers temps, j'crois que c'est sans doute a cause de la période...Ouais, ça va être l'anniversaire. Et puis...je vais aller rendre visite a mes parents. Pourquoi? Il est temps, je dois m'expliquer avec eux. Essayer de tourner la page, mais je sais que ça ne sera pas simple. Ils ne voudront sans doute pas...Et j'ai honte de l'avouer, mais j'ai pleuré. Une vraie gonzesse, j'ai sangloter pendante une dizaine de minutes avant de briser le miroir avec ma main. Et étonnamment j'ai rien. Je n'aime pas pleurer...c'est signe de faiblesse, j'ai tout fais, vraiment tout, pour chasser cette peine qui ronge mon être. Mais le fait que ça va faire plusieurs années qu'il est mort et mes parents, c'est dur. Et ma cheville n'arrange rien. «Je...je crois que je sais même pas.» Je lui dis la vérité, maintenant? Waouh, je suis incroyable. Il me fait comprendre qu'il va prendre une douche, un signe de ma part pour lui faire comprendre qu'il y a pas de soucis et il s'en va. Je broie du noir en ce moment, c'est pas bon signe. Je me dirige automatiquement vers la fenêtre, essayant de ne pas me laisser trop apercevoir derrière les rideaux...Je crains qu'on me reconnaisse oui...Et entre-nous a mon avis si ses collègues voient une fille chez Ciel, ça risque de jaser. Et c'est sans façon. Je reste comme ça, pendant cinq minute a fixer le ciel. Mais finalement je retourne m’asseoir, j'aime bien son appartement, il est sympa. Je crois que je vais finir par en prendre un, un jour. Quand je serais enfin certaine de pouvoir me débrouiller seule. Avoir qu'une chambre pour moi...C'est pesant. Puis aucun humain normal peut venir. Bon, Ciel est déjà venu deux fois dans ma chambre. La situation pas du tout louche...Des fois je lui balance souvent ce fameux surnoms. Je trouve que ça lui va bien, pervers. Quand il revient, j'ai toujours a peine toucher a ma tasse. Lui? Il en prend une deuxième, c'est fou a quel point il boit ça facilement. Il me demande pour ma cheville...Bon, si jamais j'avais voulu la lui cacher, c'est raté. Mais j'ai pas voulu, j'ai eu envie de marcher avec, normal...Non, pardon, presque normalement. Je boite un peu, mais sans plus. «Ah ça...un idiot que j'ai attrapé dans mes bras alors qu'il tombait d'un arbre. Après qu'on vienne pas me dire que les jeux organisés pour les petits sont pas dangereux...» Je lève les yeux au ciel et le regarde prendre une cigarette. J'en fume aussi, mais ça personne le sait. J'en fume, pas souvent...Pour ça. «Charles-Xavier a voulu organiser une sorte de mission pour les nouveaux, histoire de les préparer...J'ai du faire équipe avec un boulet. Il m'a écrasé la cheville en tombant, résultat ça fait une semaine que j'avais une attelle.» Mais j'ai pas envie de l'avoir plus longtemps...Ça je lui dis pas. Je le garde pour moi. «Et toi, quoi de neuf? Valshe est toujours aussi mignon?» Traduction : il t'embête toujours?

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Mar 14 Juil - 18:27

Pervers. Moui bien sur, hors contexte évidemment quand on dit que je me suis tapé l'incruste en pleine nuit dans sa chambre pendant qu'elle dormait... Je tire un mimique ironique et écoute la réponse de Lazuli. Apparemment elle ne sait pas trop ce qu'elle est venue faire ici, ça me va.
Je finis ma deuxième tasse de café et m'en sert un troisième. En fait, si j'y pense ça dois bien être une des rares choses que j'avale... Note pour moi même : vérifier si y'a au moins des trucs dans le frigo. Je souffle la fumée de ma clope doucement, écoutant l'explication de la mutante. Des missions pour les nouveaux ? C'est là que je me rend compte que Lazuli et moi vivons dans des monde bien différent. Chez moi, les novices passent la serpillière et sont livrés à eux-mêmes pour progresser, chez elle, les rookies sont entraînés à contrôler leur pouvoir. Je passe une main dans mes cheveux presque secs et referme la fenêtre... « Quel boulet, tu gardes ton atèle combien de temps ? » C'est également ici que je fais face à ma propre tolérance, un novice se serai ainsi ramassé là gueule par terre, je lui aurai démontré qu'il devrait mieux s'accrocher aux branches coûte que coûte, quitte à perdre un bas, plutôt que de se laisser tomber par terre. Et on s'demande pourquoi ma mère me harcèle pour que je forme les nouveaux Lavann... En parlant de ma famille justement, j'ai reçu une convocation de la part du grand-père. Je suis sensé me rendre au domaine avec Valshe, une de mes sœurs a été tuée pendant une de ses missions. Si on était une usine, on aurait pu dire que c'était les 'risques du métier', mais crois bien que la personne l'ayant tuée à de grand soucis à se faire. Si même Vicrayn Lavann qui a déjà tué la chair de sa chair sans remord, commence à réagir, c'est que ça sent le bain de sang à plein nez. Mon avis ? Une partie de moi me souffle que ma sœur n'avait pas à faire d'erreur, et l'autre à l'impression de se déchirer en milles morceaux. Mais pour le moment, j'attends patiemment l'heure de la vengeance. « Pire encore, à croire qu'il à pas changé quinze ans. Rien de spécial sinon, j'dois bientôt partir à une réunion de famille, et faut que je traîne ce boulet avec moi... » En vérité, j'ai réussis à intercepter le message pour Valshe avant qu'il ne le lise, mais je ne sais pas comment lui annoncer la nouvelle. Par pour une raison de délicatesse ou n'importe quoi d'autre dans le genre, mais comme tout les Lavann, Valshe est imprévisible, et j'ai un léger doute sur sa réaction. Ça pourrait aller à se couper les veines, jusqu'à mettre à feu et à sang n'importe quoi ayant un quelconque rapport avec les assassins de ma sœur... Donc je prévois de le tenir à l'écart jusqu'au reste de la semaine, le temps que je trouve l'inspiration. « Tu veux sortir prendre l'air un peu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Mer 15 Juil - 1:21

C'est triste...Je veux dire, ma situation l'est. Je n'ai jamais fais confiance a quiconque, mes parents...Pendant quelques temps, je dois l'avouer. Mais tout ça, c'est tombé comme un soufflé quand ils m'ont vu différemment. Quand ils ont appris pour mes pouvoirs et pour le fait que j'étais une mutante. Trop de choses a digéré pour eux...ils me regardaient comme si j'étais étrangère a leux yeux. C'est a ce moment que j'ai compris que c'était la fin d'une époque. Personnellement j'espère que tous n'ont pas eu cette même affaire familiale que moi, avec un peu de chances ils ont eu des parents aimant. Mais pour le nombre d'enfants que je vois arriver a l'école j'ai souvent des doutes. J'ai fais confiance a mon meilleur ami aussi...enfin, l'ancien. Celui qui n'est plus. Je lui avait même donné un peu plus que de la confiance...de l'amour. Enfin je crois, c'est plus très net. Et puis j'essaye d'oublier cette période. A quoi ça servirait de remuer le couteau dans la plaie? A rien, vraiment j'ai déjà essayé, a part pleurer ça ne fait rien de plus. Et le dernier...Notre amitié est comme un sol où des dizaines et des dizaines de dynamites sont posées. Un seul faux pas et l'un d'entre nous explose. Je crois que j'aurais pu trouver plus simple...A croire que j'aime ça me compliquer la vie. Je dois être sadique, je vois pas d'autres solutions. «Normalement? Deux a trois semaines.» Je ne supporte pas d'être bloquée comme ça. Surtout pas quand ça met un poids sur ma jambe. Je sais que notre infirmière ne va pas être contente, mais qu'est ce qu'elle me dira? Sachant que je vais sans doute m'énerver. Je suis vraiment incorrigible. « Tout se passe bien?» J'aurais peut être pas du, dans notre amitié nous sommes aussi les dynamites. On risque de faire exploser l'autre au moindre faux pas. Là je lui demande si y ça va dans sa famille...Soit il va me dire que ce n'est pas mes oignons, soit me dire que ce n'est rien ou alors...Je sais pas. Mais bien que je sache un peu que sa famille n'est pas le royaume des bisounours, là où tout le monde s'aime et mange des bonbons et font des pets papillons...Non mais sérieusement! Qui a inventé ça? Cette phrase est tout juste normale...C'est déprimant. «Il a toujours pas de tripes?» Une vieille histoire, ça m'est restée. Que voulez-vous des fois je peux dire des choses qui marquent. Si je veux allée faire un tour? Hm..pourquoi pas.Je sais bien qu'il ne veut pas que ses voisins n'entendent cette conversation. Je peux le comprendre et on sait jamais...je n'ai absolument pas confiance en ces coéquipiers. Je sais que face a eux, si ils voient une mutante – surtout celle qu'ils étaient partit capturés a l'origine – ils ne me feront pas de cadeau. Je sais que je risque de périr sous leurs coups. Et même si jamais Ciel me défendrait...Je ne sais pas si il le ferait. C'est un peu sa seconde famille, les siens. Moi? Dans le cas contraire? Je crois que je le protégerais des miens mais comme je protégerais ces derniers. Je leur dois ma vie et je lui dois pas mal de choses aussi. Donc oui, je le protégerait, même si il en a pas tellement besoin, et je n'hésiterait pas a bien faire comprendre aux autres que le premier qui essayera de le blesser aura a faire a moi. Dis comme ça j'ai l'air d'une folle. «Comme tu veux, tu es chez toi.» Je me relève remet mon bonnet sur la tête, cachant mes cheveux rouges a l'intérieur. Je refuse qu'on me reconnaisse, dans le territoire ennemi lui seul sait a quoi je ressemble en dessus. Et j'ai bien fais de remettre mon bonnet...car la minute d'après on frappe a la porte. L'étonnement, la crainte et l'affolement prennent place sur mes mon visage. On est mal. « Merde, tu devais avoir de la visite?» Je bouge pas, restant paralysé sur place. Vite une solution, mon cerveau fonctionne cent a l'heure. Ils frappent fort, ce qui veut dire qu'ils vont bientôt arriver...Je n'ai donc pas le temps de me réfugier dans sa chambre ou dans la douche. Me faire léviter ne servira a rien car je ne sais pas parfaitement contrôler mon pouvoir et je risque de tomber sur eux. Et puis...ce sont un peu des soldats. J'aurais aucune chance là. Une idée me traverse l'esprit, une idée folle et elle m'enchante pas. «Oh non! Pas ça, non, non, non!» Je les maudis de l'intérieur et si jamais, je dis bien si jamais ils restent trop longtemps je vais les tuer de mes propres mains. «...Je les hais. Un jour je les tuerais si ils refont ça, Ciel.» Je me redresse un peu et l'embrasse. Oui...je sais, mais dernière idée de secours. Mais a part le fait qu'il va avoir une réputation de tombeur, on ne doutera pas qu'une rousse est allée chez lui. Vu que j'ai le bonnet noir sur la tête. Donc de dos...je suis une fille comme les autres, une fille qui embrasse un lieutenant un peu étonné sans doute...Une fille qui est dos a une porte ouverte avec des hommes ennemis. Je suis contente de pas voir la situation, sinon j'aurais pas supporté je crois.

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Jeu 16 Juil - 22:15

Quand on y pense, niveau 'entourage' j'ai pas vraiment fait les bons choix non plus. Enfin... C'est pas comme si j'avais vraiment eu le choix... Mais si c'était le cas, aurai-je choisis une autre route ? Difficile à déterminer, honnêtement, je ne me vois pas autrement que comme maintenant. Même si j'ai une famille vouée à l'Enfer, une allégeance au Troisième qui finira par me conduire devant les portes de la mort, et une meilleure amie au caractère parfois impossible, me voir sans ça, ce serai comme me voir dans un miroir: c'est bien beau devant, mais y'a rien derrière. Vous imaginez ? Bordel, en a peine une journée de cette vie là sans ennui, mission, autres, je me serai déjà plombé...
Je regarde l'enveloppe rouge bordeaux posée sur le comptoir, scellée par le sceau Lavann. Le même rouge qu'on utilise généralement pour les déclarations de décès. J'avale une gorgée de café, celle-ci me paraissant soudainement bien plus amère. Cette enveloppe, je l'ai dérobé à temps de Valshe Lavann, mais ça ne va pas plus loin. J'avoue que c'est rare que cela m'arrive, mais je ne sais pas quoi faire, ni même quoi penser. Notre sœur devait avoir tout juste 19 ans, elle était assez spéciale. Cette Lavann était le 'médecin' de la famille, excellente dans son art, personne n'avait réfuté ce choix d'orientation. Je crois bien que Valshe et moi avons dut être ses patients les plus impossibles... (faut dire que même si j'avais neuf ans de plus qu'elle, elle pouvait très bien me frapper parce que je bousillais ses points de couture en me fritant avec mon frangin...). Je relève les yeux vers Lazuli lorsqu'elle me demande si tout se passe bien, quelque chose me dit que si je déballais tout en lui révélant que ma petite sœur est morte de manière plutôt barbare, que sur le coup j'ai pas voulu que Valshe le sache, et que maintenant je sais pas quoi faire avec lui, ça irai peut être mieux... Mais si c'était si simple, tout le monde le ferai. Et puis, c'est pas si grave, non ? Allez souris Ciel, depuis quand tu laisses tes émotions prendre plus de place que celle que tu leurs à laissée ? Je glisse l'enveloppe dans un coin pour éviter de la fixer à nouveau, et répond positivement à la question de la belle. C'est pas un mensonge, tout va bien, c'est juste moi et mes putains de sentiments qui s'amusent à rendre tout compliqué.

Soudainement, mon regard se dirige vers la porte, quand des coups retentissent. Je secoue brièvement la tête négativement à la question de Lazuli, non, je n'attends jamais personne. Les coups se font de plus en plus insistant, et ça devient de plus en plus tendu pour la mutante. Ils vont rentrer, ils vont le faire. S'ils vont jusque là, c'est que ça doit être vraiment urgent, parce qu'ils savent qu'après ça, ça se passera très mal pour eux. Trois personnes rentrent en trombe, mon sang se glace lorsque je reconnais la voix de Valshe, mais ça je ne m'en occupe pas, vous savez pourquoi ? Parce que Lazuli est en train de m'embrasser. Après une demi seconde de surprise, je comprends le plan, et joue le jeu. Au moment de rompre ce baiser, je tire un sourire malicieux, me penche vers elle, et murmure doucement à son oreille, « Pas trop mal Ellison, tu comptes remettre ça une prochaine fois ? »

Je prête enfin attention de ce qu'il se passe depuis l'entrée, et je vois Yuri et son colocataire visiblement en train de retenir Valshe, qui s'était déchaîné sur la porte. Les trois me regardent d'un air ahuris. « Hey mec t'es pas loyal, on avait dit pas de filles depuis la dernière fois ! » Je ris au nez de mon voisin et salut son coloc' de la tête. Puis c'est au tour de Valshe, assis par terre. Ses cheveux blonds sont dans tout les sens comme les miens, ses fringues sont noires comme les miennes, et il me fixe du même air idiot que je devais avoir quand j'avais trois ans. Enfin deux....J'exagère peut être un peu. D'où me vient ce soudain excès de bonté ? Sans doute en avance de ce qui viendra par la suite. Je fais signe à Yuri et Clint qu'ils peuvent s'en aller, ils regardent brièvement Lazuli avant de se retirer. « Bordel Cielou je sais pas c'que t'as en ce moment, mais ça devient grave ! J'ai l'impression de devoir traverser le Pentagone et la Maison Blanche à la suite pour pouvoir te voir ! » Je hausse les épaules, « Peut être que je n'ai juste pas envie de te voir. » Valshe me lance un regard feignant le désespoir et la tristesse, « POURQUOI TANT DE HAINE ?! POURQUOIII ?! » Toujours obligé de gueuler celui-là... Il se relève et salue Lazuli, s'il la reconnue, je félicite ses talents d'acteurs et sa première discrétion. Si non, tant mieux. « Va falloir que j'aille voir Ada pour qu'elle me soigne le cœur, vu que tu t'amuses à le percer tout les jours... Au fait t'aurai pas des nouvelles d'elle ? Ah non, bien sur que non, parce qu'on sait touts ici que tu t'en branle complètement de ta famille. » Je l'écoute siffloter, je tique, je déteste quand il fait ça. Mais le plus compliqué maintenant, c'est de gérer tout ce qui me revient à l'évocation de ma jeune sœur. Tout ce que j'ai essayé pendant des jours d'ignorer. Tout ce à quoi Valshe va penser pendant des semaines et des semaines, tel que je le connais. Tout ce que j'ai essayé de lui éviter, par simple altruisme inutile de ma part. Je serre la mâchoire et sort l'enveloppe rouge, à sa vue mon frère se fige. Évidemment, il n'a pas oubliée ce qu'elle signifie. Je la lui plaque contre la poitrine et le fait reculer hors de l'appartement, lui plus ou moins en état de choc. Faut dire que je l'avais vue venir celle là. « 20/20 Sherlock, j'en ai vraiment rien à foutre de ma famille. » Je ferme la porte, et laisse le soin à Yuri et Clint de s'occuper de Valshe... Enfin, en principe ils doivent surveiller s'il ne part pas torturer les assassins de notre sœur avant l'ordre direct de Vicrayn, ou même s'il ne tente pas de sauter d'un pont. Je soupire, y'a des jours où mes devoirs de familles me rappellent, des jours que j'aimerais pouvoir virer de mon calendrier si j'en avais un.

Je reviens vers Lazuli, « Alors on en était où déjà ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Sam 18 Juil - 1:06

J'ai vraiment pas assurée sur ce coup là. Ils sont arrivés si rapidement...Je n'ai pas vu venir. Mais qu'est ce qui m'a pris de l'embrasser? Surtout lui! Je me retrouve là, près de lui...sans doute entrain de rougir de l'intérieur, parce que quand même c'est pas rien. Puis c'est mon premier baiser. Je sais bien que lui non, vu qu'il a une certaine réputation. Oui je suis pure de ce côté là, enfin pardon, j'étais. Maintenant je le suis plus. Je suis gênée et c'est bien la première fois, mais je reste aussi près de lui pour que les autres ne reconnaissent pas mon visage. Je vais mourir de honte là...J'attends qu'une chose! Qu'ils partent et qu'ils ne reviennent pas avant longtemps, parce que là...J'en ai marre.  Et en plus il me taquine dessus, avec du recul j'aurais du lui mordre ses lèvres. Ca lui apprendra. Je lâche un petit «La ferme, Lavann.» si il l'a entendu tant mieux, sinon...je lui expliquera après. Comment ça pas de filles depuis la dernière fois? Il s'est passé quoi cette fameuse dernière fois? Je suis curieuse moi. Je veux savoir, mais je ne me vois pas trop le lui demander...Surtout que le connaissant il serait capable de me charrier dessus. En in signant sans doute que je suis jalouse ou quelque chose comme ça. Et ça risquerait de vite me taper sur le système donc je ferais autre chose d'irresponsable. Ce gars va me rendre dingue un jour, c'est pas croyable. Je sais pas comment il fait, mais il trouve toujours un moyen de m'agacer. A croire qu'il est né pour ça. Pour me faire chier. Espérons que non, parce que sinon je risquerais de lui faire du mal. De lui couper la langue tiens...Mais je dois l'avouer, même si il m'énerve et m'insupporte la plupart du temps, je suis attachée a lui. Sinon je ne serais pas venue le voir. Je reconnais directement la voix de la personne qui s'est mise a parler. Son frère, le type qui n'a pas de tripes. Je ne sais pas si il me veut toujours du mal, alors je reste la tête basse près de son frère. Je n'ai pas envie qu'il y ai un problème, donc je vais pas bouger et ne pas ouvrir la bouche. Juste rester sage comme une image. Je pense qu'il le vaut mieux pour toutes les personnes réunies ici. A mon avis aucun d’entre nous n'a envie que la Troisième Guerre Mondiale éclate dans peu de temps. Pourtant il vient carrément me saluer...Je fais un rapide signe de la tête, sans tout de fois la retourner. Je suis pas folle, prendre ce risque n'en vaut pas la peine. Le temps me semble durer une éternité, j'ai un peu mal vu que je ne bouge pas. Mais ça, c'est pas grave. J'ai l'habitude j'ai envie de dire. Vive les entraînement où tu dois rester en équilibre pendant un certains temps. On dit que ceux du Troisième sont barbares...mais des fois on a le droit a des exercices exténuants. Mon cerveau se concentre sur un surnom. Ada'. Je suppose que c'est leur sœur, enfin l'une d'entre elles, Ciel m'a expliqué qu'il venait d'une famille nombreuse. Mais je bloque surtout sur le lieutenant de la Troisième. Il pourra nier tout ce qu'il veut, pourtant a son visage s'est renfermé quand il lui a parlé d'elle. Et ça, ça me fais quelque chose. Je deviens sentimentale je crois et c'est perturbant. Quand il les fait sortir je peux enfin bouger, je crois que j'ai un début de crampe au bras. Mais qu'importe, je me dirige vers lui, et relève une mèche qui s'est échappé encore une fois sur son front. «Voilà, on a du mal a voir ton regard quand ce dernier lance des éclairs. Je suis sure que si un regard pouvait tuer, la moitié de la population ne serait plus de ce monde.» Je sais pas pourquoi je pars sur un sujet comme ça, c'est complètement bizarre. Mais le plus bizarre c'est que je viens de lui prendre la main. Et qu'en plus de ça, je l'attire doucement un peu plus loin de la porte. Pff...Comme si ça allait lui changer les idées.Seigneur quelle drogue m'a-t-il fait boire? «Je suis désolée pour ta sœur.Si tu veux en parler, n'hésite pas...» J'ai fais un acte de gentillesse qui ne m'est pas arrivée depuis des années. «Et la prochaine fois que tu me fais cette remarque a l'oreille, je crois que je te mords et en plus de ça, je te frappe.» Là je me reconnais. Lazuli Dekka Ellison, pour vous servir.

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Mar 21 Juil - 18:04


Depuis 'La dernière fois'... J'ai comme le pressentiment que Yuri ne se gênera pas pour me rappeler chaque jour le reste du mois que je viens de briser le 'super pacte des coloc' du Troisième' et la règle qu'on avait proclamé depuis 'la dernière fois'. Raah, j'ai comme un mauvais pressentiment... Il va de soit qu'il faut que je trouve quelque part au fond de moi une explication en béton avant que ça devienne la foire. Vous voulez savoir ce qu'il s'était passé depuis la fameuse dernière fois ? Ça c'est déroulé il y a à peu près deux ou trois mois, et.

Lazuli remplace une mèche de mes cheveux correctement, elle me prend la main et m'éloigne de la porte. Parler de ma sœur ? J'ai pas vraiment beaucoup de chose  dire sur elle. Elle morte, bon, c'est des choses qui arrive. C'est quoi ça Ciel ? En vérité, je ne sais pas d'où me sort cette manie à ignorer ce que je ressens, enfin non, je sais parfaitement d'où ça vient. Mais le fait qu'une telle bonne habitude me soit naturelle me surprend encore. Je ne répond rien à sa première phrase, mais la deuxième m'arrache un sourire. Toujours fidèle à elle-même la mutante. Mais on dirai bien que je suis d'humeur à tenter le diable...
Je l'embrasse de nouveau, avec douceur, puis m'écarte rapidement pour éviter une quelconque contre-attaque de sa part. Un jour -peut être demain-, Yuri me découvrira mort, et on saura touts que c'était parce que  la mauvaise idée de taquiner Lazuli m'avais prise. Une sorte de 'punition expéditive' pour avoir brisé la règle. « Essaie toujours alors, »
Un silence s'installe, je finis par changer de sujet et m'éloigner pour, survivre ou échapper à ce silence pesant ? Qui sait. « Un autre café ? » C'est peut être pas une bonne idée, j'ai embrassée deux fois ma meilleure amie aujourd'hui... et c'est peut être à cause de ça. Je repose la cafetière, et ouvre la fenêtre pour aérer. Je n'aime pas la chaleur, et vu comment c'est devenu pesant ici, je préfère avoir de l'air frais pour garder la tête froide, avant de faire quoi que se soit de possiblement idiot.
En fait, je me dit que si ça prend d'autre personne de débarquer ici on aura peut être pas deux fois la même chance. Il vaut mieux qu'on sorte d'ici avant que ça arrive. J'ouvre la porte, « On va faire un tour ? »    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Dim 26 Juil - 1:53

J'ai l'air d'être douce, compatissante...Et je le pense sincèrement. Perdre un membre de sa famille ce n'est pas rien, enfin, si ça m'étais arrivée, je ne l'aurais jamais montré. J'ai perdu mes parents pour toujours, pourtant je ne l'ai pas montré. Lui ne le fait pas non plus, mais je ne relève pas. Je ne dis rien. Je le connais bien, si jamais – je dis bien si jamais – il veut en parler, je sais qu'il le fera. Surtout que maintenant il sait que je ne ferais pas de remarques idiotes ou stupides. Alors que je l'emmène un peu plus loin, il s'arrête et...non. Mon cerveau vient actuellement de surchauffer. Mais il fait quoi là? Je sais pas, mais ce que je lui ai fais tout a l'heure c'était pour me sauver! Là...Je suis bloquée, j'ai du mal a réagir. Alors je bouge pas, je ne fais rien. Je bloque juste. Et quand je me rappelle enfin que je devais le mordre, il s'écarte rapidement. Ah, il avait prévu le coup. Essaye toujours? Je crois que mon regard parle pour moi. Oh oui, comme il m'agace des fois. Mais je finis par rester dans mon silence. Et je me demande pourquoi. Mais qu'est ce qu'il m'a fait? Je suis pas bien...Il me demande un autre café. Je lance alors un regard vers ma tasse où il se trouve encore un peu de ce liquide. Je n'en ai pas eu très envie, allez savoir pourquoi. «Non merci, je me demande comment tu fais pour en boire autant Lavann.» C'est vrai, là il n'en a bu que deux. Généralement il en boit plus. Et rapidement en plus. Il est fou ce Ciel, c'est moi qui le dis. En dehors du parfum qu'il met généralement, il sent un peu le café et la cigarette. J'ai appris par aimer cette odeur, ça a quelque chose de presque – je dis bien presque – rassurant. Il se dirige vers sa porte et l'ouvre. On va faire un tour? Bingo. «Oui, il vaut mieux. Si tes coéquipiers se ramènent une autre fois je serais pas aussi gentille que tout a l'heure.» J'attrape rapidement ma veste que j'ai retiré après que ces voisins partent pour couvrir mon tatouage. Et nous passons la porte, durant tout le trajet pour sortir de l'immeuble je me cache le visage comme je peux et évite de parler. Finalement on arrive dehors sans s'être fait embêté, dieu merci. Je préfère me battre contre un mutant enragé que devoir encore une fois affronté un de ses amis. Et je l'aurais pas embrassé une nouvelle fois. Plus jamais. «Alors comme ça, les Lavann sont des tombeurs?» Je le taquine, j'ai retrouvé un petit sourire moqueur mais dans le fond, je suis curieuse. C'est quoi cette dernière fois Ciel Xerses Lavann?

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Lun 27 Juil - 18:34

La café et les clopes... C'est un peu comme mes règles de vie...Moui 'café et clopes, sur musique à exploser les carreaux', c'est bien un truc qui pourrait m'aller. Quoi que 'Poker et wisky sur pari à se pendre à la défaite', c'est aussi quelque chose qu'on me collerai dans cet étage du Troisième. En effet, c'est un peu comme notre 'petite soirée détente' dans cette immeuble. Les semaines où les missions se sont enchaînés et que nos nerfs ont été mis à l'épreuve, y'en a toujours un dans cet étage pour sortir un jeu de carte et un autre pour ramener les bouteilles. Je souris à la pensée de ces moments où les enjeux devenaient tellement hauts que tout le monde était tendu jusqu'à la dernière carte. C'est amusant...
Comment je fais ? Je prends une tasse, me verse du café. Et la bois tranquillement sous ses yeux. Il n'y a rien de bien compliqué...
Lazuli et moi arrivons à traverser cet étage et sortir dehors sans que personne ne la reconnaisse. Dieu merci, c'était pas la journée pour régler ce genre de problème. On se balade un peu dehors, ça fait du bien l'air frais. Et aussi de savoir qu'on peut parler sans qu'il n'y ais de Valshe pour défoncer la porte, de Yuri pour me reprocher la 'dernière fois' ou de son colocataire pour écouter ce qu'on dit. Franchement, le Troisième c'est mignon, mais aussi étouffant...
Je me tourne vers elle et lui adresse un sourire charmeur, répondant à ta taquinerie « Ça c'est à toi de me le dire Lazuli » Je pense qu'elle doit s'interroger sur 'la dernière fois' mais je pense que je vais oser la faire mijoter un peu plus longtemps. Non pas pour l'embêter (pour une fois), mais bien parce que c'est un événement qui est loin de sortir de la tombe à secret du Troisième. Non pas que je ne lui fasse pas non plus confiance, simplement que... « Tu veux aller quelque part ? »Arg, impossible à expliquer, au dernier étage de cet immeuble : sachez qu'on a pas encore tout a fait réalisé ce qu'il nous et arrivé cette 'dernière fois'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Mar 28 Juil - 0:31

On joue souvent. Et c'est bien. A vrai dire soit on joue, soit on se chamaille. Ou alors on s'énerve. Bon on s'est calmé depuis la première fois qu'on s'est vu, mais quand même...Quand on est dans les parages il faut toujours faire attention. Quand je pense a notre relation, j'ai l’impression qu'on va finir par exploser. J'ai un peu la tête qui tourne, sans doute parce que je n'ai pas mangé ce matin. Mais aussi parce que j'ai la cheville qui me lance? Des fois je me maudis, quelle idée de ne pas prendre mon attelle. Mais ce n'est pas si douloureux que ça. Je ne vais pas en pleurer non plus. Il ne faut pas exagéré. Ca me lance juste un peu. «A vrai dire vu que je ne te connais que toi, chez les Lavann, je ne peux pas le dire a proprement parler. Et puis tu n'es pas un si bon exemple hein...Monsieur qui va kidnapper une jeune fille dans son lit.» Je lui donne un léger coup de coude tout en souriant. Je me souviens de ce temps...Où je voulais l'étrangler. Maintenant? Je suis devenue plus douce avec. Beaucoup plus douce, je lui ai pris la main sans vraiment m'en rendre compte. A croire que son air de monsieur je me fiche de tout est attachant. Il me propose si je veux aller quelque part. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l’impression qu'il est anxieux. Je devine directement que ça parle de la dernière fois...Mais il s'est passé quoi a la fin? Je n'en ai aucune idée et ça ne me rassure pas du tout. Je veux savoir. Je veux comprendre! Mais je n'en ai pas envie non plus. On a chacun notre petit jardin secret. Moi la première. Ah...on est vraiment compliqué. « Comme tu veux, c'est ton quartier.» Je suis une touriste moi. Je ne connais qu'un peu les lieux, seulement parce que je suis déjà venu le voir...Et le tout en me camouflant. Qu'est ce que je ferais pas pour mon meilleur ami. « Allez surprends moi.» Je vérifie qu'aucun de mes cheveux ne soient tombés du bonnet. Car oui, une fille avec des cheveux rouges pétants on en trouve pas tous les jours.

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Ven 31 Juil - 19:06

Si on devait me demander si je pense que je représente bien les Lavann... Je ne saurai pas quoi répondre. Honnêtement, on est touts différents et touts pareils (oui enfin non, j'ai aucun point commun avec Valshe rêvez pas). Différents parce malgré ce côte 'Lavann' on est nous-mêmes, touts pareils justement parce que chez nous vous verrez des tics que vous ne trouverez nul part ailleurs. Pour citer des exemples, je dirai que je sais qu'on a touts l'habitude de vérifier quand on rentre chez nous si personne n'est rentrés par intrusion, et rien n'a bougé. C'est comme ça, on ne se sent jamais à l'aise tant que ce n'est pas vérifié. Sinon... toujours se demander si on peut se mesurer à une personne. C'est plus fort que nous, tel parle d'un autre ? Je pourrai me faire les deux ? C'est toujours ça. Et j'en passe d'autres...
« Un jour t'en verra d'autre... et tu te demandera plus si c'est moi le malpoli de la famille qui s'incruste dans la chambre d'une mutante enragée, armée d'une guitare acoustique faite d'un bois de sapin dur comme la pierre. » Je lui tire un sourire amusé. Non vraiment ? Les Lavann sont très courtois et sociables avec le monde extérieur, la face caché c'est les cadavres sous leurs pieds. Elle me prends la main, enfin, je met un peu de temps avant de m'en rendre compte. C'est mon quartier hein ? La dernière fois que j'ai fait un tour ici avec quelqu'un...On a dévalisé le casino. Pas vraiment l'endroit où j'aimerais emmener ma meilleure amie. Allez Ciel tu pourrais te creuser la tête un peu plus... Quand la lumière vient dans mes idées...
J'entraîne Lazuli avec moi, faisant attention pour la ménager à cause de sa jambe (un jour je croiserai le fameux boulet), puis l'entraîne dans un petit parc. C'est toujours calme et tranquille ici, ça jure avec le reste de New-York, une sorte de vieux parc pour môme. Je jette un coup d’œil à son regard, et semble... « Désolé, c'est le premier endroit auquel j'ai pensé, ça ressemblait à un truc où » Bon déjà c'est pas vraiment le premier endroit qui m'est venu en tête, mais je passe pour le casino ensuite, si je connais cet endroit c'est parce qu'il ressemble à un lieu en Ecosse où je venais avec mon petit frère. Lui s'amusait sur les balançoires pendant que moi je fumait mes clopes, jusqu'à ce qu'un petit gamin impétueux vienne lui dire que c'était son territoire désormais. Ahah, monsieur s'est pris pour Al Capone... J'ai regardé avec plaisir mon frangin de six ans lui faire manger des cailloux. « on s'amusait quand on était gosses... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Sam 1 Aoû - 22:42

Je crois que si je ne tenais pas temps a son caractère bien trempé, je l'aurais tué depuis longtemps. Fais tombé d'un toit ou alors, aurait fais de lui un yo yo humain. Oh oui, tant il est agaçant. Insupportable, méprisant, lourd...Et le pire dans tout ça, c'est que je tiens quand même a lui. Et pas qu'un peu. Je pense que je dois être sadique. J'aime le fait qu'il puisse tout obtenir des autres avec sa bouille d'ange, a la Lavann. Mais si vous savez, un regard de chien battu du genre «Aide moi...s'il te plaît...» Ca va tout seul. C'est terriblement injuste. Et en plus il le sait. Il sait qu'il a ce pouvoir sur les demoiselles. Autre que moi. Parce que oui, il m'en faut plus qu'un petit Ciel Xerses Lavann faisant les yeux doux. «Hé je te rappelle que j'ai brisé ma guitare adorée sur toi, mais tu n'as même pas eu une égratignure, alors qu'elle n'est plus de ce monde. Franchement je suis sûre que ta famille est sans doute mieux que la mienne...Personne aimerait les connaître.» Personne. Est ce que c'est plaisant de n'avoir reçu aucune nouvelle depuis toutes ces années? Est ce que c'est plaisant de savoir qu'on a décidé de ne plus vous aimez, seulement parce que les différences étaient trop fortes? Oh que dis-je, si j'ai eu des nouvelles dernièrement. Ils ont eu un enfant . Un adorable petit enfant...Enfin je suppose qu'il l'est. J'ai appris ça de la part de Charles Xavier. Il y a peu de temps/ Ma réaction? Je n'ai rien fais. Je n'ai rien a dire, ni a ajouté. Ils m'ont supprimé de leur vie. Ce frère ou cette sœur que j'ai n'est pas comme moi. Et oui, il n'est pas mutant. Il est normal. Ô comme ils doivent être heureux...Mais ça n'empêche que j'ai mal dans le fond. Atrocement mal. Car je sais que je ne le connaîtrais jamais. Encore faudrait-il que j'ose aller les voir. Que je fasse cet acte qui relève presque de l'impossible. Il nous emmène dans un petit parc. J'ai envie de sourire, mais je broie du noir. Pourquoi doivent-ils toujours me pourrir la vie? Mon cœur saigne et pourtant...Personne ne s'en rends compte. Je suis une si bonne actrice que ça? Vite me changer les idées...Je me concentre sur les paroles de mon meilleur ami. Ça ressemblait à quoi? Oh...Mon Cielou est sentimentale. «C'est mignon.» Et je suis sincère. Même si je connais un peu le comportement de Valshe et qu'il m'agacerais la plupart du temps, j'aurais aimé avoir un frère ou une sœur. J'aurais pu en avoir...mais je ne serais que cette fille fantôme qui n'existe sans doute plus a la maison. « Vous alliez souvent en Écosse?» Ça me fais penser a ça, je ne sais pas pourquoi. Un lointain souvenir me reviens en tête...l’Écosse. L'homme qui m'a donné la vie était né là-bas. Il nous en parlait souvent avec sa femme. Pourquoi suis-je aussi sensible en ce moment? J'ai envie de crier et de pleurer. Pourtant tout ce que je fais c'est avancer un peu sur le chemin.

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Dim 2 Aoû - 11:45

Je lui tourne un regard faussement horrifié, « Tu aurais voulue qu'elle me blesser ?  » Je ris et repense à ma famille. Je sais que des gens normaux désireraient que je coupe les ponts définitivement avec elle, mais voilà je l'aime bien. Oui oui, ils sont pas bien dans leur tête, complètement cinglés, psychopathes... Mais je suis comme eux. « Nous verrons bien »
Sur le chemin, sans même la regarder, je devine que ça va pas tant que ça. Sa façon de marcher, son expression pensive... son silence. Un silence, ça dévoile beaucoup de chose. Un silence peut décrire n'importe quoi, ça je l'ai appris avec les Lavann. Et même pour quelqu'un qui parle par des masses comme Lazuli, ça fonctionne. Malgré tout, je fais mine de rien. C'est pas mes histoires.
Mignon ? Moui, lui l'était peut être. Mais nous deux, on en a vue des choses dans ce parc, qui étaient loin de l'être. Et on en a faîtes aussi. Mais bon, ça c'est d'autres histoires, qu'on à enterrés comme tout nos meurtres.
« Je suis né là-bas, on est resté jusqu'à ma majorité plus ou moins, puis on a levé le camp... J'y ai pas remis les pieds depuis. » Et non je n'en ai pas envie. Pourquoi ? Rien ne me manque là-bas. Il n'y a rien d'important, toute ma famille à bougée sous l'ordre de Vicrayn. Et bon, pour ce qui est de mes amis... Les seuls qui ont au moins un peu d'importance, sont membres du Troisième, alors l'Ecosse... J'ai plus rien à voir avec.
Le silence reste. Toujours ce même silence, qui s'amuse à étirer ma patience de tout les côtés. Je n'aime pas vraiment la voir comme ça, même si c'est clairement pas mes affaires, je préférerais savoir plutôt que de supporter ce silence criard.
« C'est à cause de ta famille que tu vas mal ? » Évidemment, niveau tact, délicatesse ça saute pas au plafond. Mais on est deux comme ça, à ne pas y aller par quatre chemins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Dim 2 Aoû - 17:36

« A ton avis? Au moins j'aurais abîme ton visage aux traits angéliques qui plaît tant aux autres. Mais je sais que si jamais quelqu'un essaye de faire la même chose, je ne sacrifierais pas une nouvelle fois une guitare. J'userais de la gravité et après je papoterais. » Je ris avec lui. Je me sens un peu mieux. Mais j'ai l’impression d’avoir les doigts gelés. Un goût amer de sang prends place dans ma bouche. J'ai horreur de ça. C'est comme la fois, où ils m'ont balancé des pierres. J'ai craché du sang, je m'en souviens. Je ne supporte pas ça. « Nous verrions bien quoi Lavann? » Il m’explique ensuite qu'il est né en Écosse. C'est là que je me rends compte que je ne sais rien de lui. A part sa personnalité, ses goûts, je ne sais pas quel âge il a non plus. Lui c'est facile, il a enquêter sur moi. Alors que eux, les Lavann font tout pour ne pas être connus. Pour ne pas laisser de traces derrière eux. « C'est beau? Je veux dire, on m'a souvent parlé de l'Ecosse et j'ai déjà vu des livres dessus, mais est ce que c'est vraiment beau? » Je dis ça, mais je suis née au Japon. Et je ne connais rien de ce pays. Peut être qu'un jour je partirais là bas. Ca me ferais du bien. Mes parents m'expliquaient quand j'étais enfant que les femmes qui m'ont fait naître se sont attachées a moi pendant des années. Elles leur envoyaient des lettres, prenant de mes nouvelles. Et une fois je leur avais envoyé un dessin, je crois. Oui je crois, tout ça c'est très flou pour moi. C'est du passé. Et le passé ça parasite le présent! On ne se parle plus. Je n'ai rien a dire, je vous l'ai dis, je broie du noir. J'ai envie d'aller dans une chambre et jouer de la guitare. Rester sous ma couette, dormir...Mais j'ai aussi envie de m'évader. Je suis une fille qui ne sait pas ce qu'elle veut. Quand il me pose enfin la question, j'ai envie de rire. Mais d'un rire ironique, pourtant ça ne servirait a rien. Et il verra juste les larmes qui menaceraient de couler. Oh oui, trop prévisible...C'est triste. Je pensais être bien après ça, mais finalement non. « Oui. » J'ai encore ce goût de sang dans la bouche, c'est affreux. Mais je sais que c'est juste parce que je suis mal. « Je crois qu'il serait tant que tu connaisses les Ellisons et tu verras qu'ils n'ont rien a envié aux Lavanns, Cielou. » Je lui ébouriffée rapidement les cheveux, j'aime bien voir ses cheveux en bazar. Ca lui donne un côté adorable. « Alors ma famille, enfin ceux qui m'ont donné la vie...Tu n'en as jamais entendu parlé, car, ils m'ont supprimé de leur vie. Ils n'ont jamais aimé les différences. Mes cheveux ça allait mais quand ils ont découvert le... » Je ne termine pas ma phrase, je lève les paumes, je sais qu'il va comprendre. « Ils n'ont pas supporté. J'ai su depuis que j'étais petite qu'ils m'aimaient mais pas comme les autres parents aiment leur enfants, là, c'était la fin. » J'ai du mal a en parler... Je ne parle jamais d'eux. Jamais. Et pourquoi je lui dis ça moi? Pourquoi a lui...?

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Jeu 6 Aoû - 23:58

Je décoche un regard surpris, est-il factice ou représente t-il bel et bien ce que je pense ? J'aime bien poser des questions et ne pas y répondre. « Tu sais... Je pense que même griffé de partout, mon visage restera irrésistible. Puis il n'y a rien de dérangeant à avoir des traits angéliques, au contraire... » Je souris, impossible de savoir si je pense réellement ce que je dis ou pas. « … Tu peux pas savoir à quel point je me sens à sécurité quand tu es là... » On fait bien la paire : elle fait planer ceux qui ose s'attaquer à ma perfection, et je décapite ceux qui osent toucher à ses cheveux.
Sa question place un blanc dans ma tête le temps de deux, trois secondes. C'est beau là-bas ? L'Ecosse. N'étant ni nostalgique, ni vraiment passionné des paysages autour de moi, j'admets que c'est une question bien difficile. Je rassemble mes souvenirs de cette terre et parviens tout de même à trouver certaines qui m'avait marquées. A commencer ? Les bars. Oui, les tavernes écossaises sont un mélange de rires, de mystères et de folie. Je me rappelle ces soirées où on débarquait avec deux / trois frères pour faire un concours du dernier qui finira sous la table. Beaucoup de chose se mettent en place et prennent forme là-bas... Puis le whisky qu'ils servaient était bien l'un des meilleurs.« Depuis mon toit on pouvait voir la ligne d'horizon qui coupe le ciel gris et bleu et les landes. Sinon c'est froid et humide. » J'ai pas énormément de chose à raconter de là-bas. Je n'ai jamais pris de le temps de regarder, et c'est pas maintenant que je le ferai.
Lazuli m'explique son tracas, et j'admets que l'envie d'aller frapper ses parents me prends. D'accord, j'ai pas eu des parents exemplaires non plus, mais eux on sut réagir face à un mutant. En même temps, vu le nombre de gosses qu'ils ont, que l'un d'entre eux soit mutant ça devait arriver.
Mais c'était vraiment irresponsables et totalement idiots ce qu'ils ont fait à Lazuli, ouais je sais je suis personne pour parler de responsabilité, manière tout ça, mais je vais me gêner. Les parents de Lazuli tombent bien bas dans mon estime, et je compte bien leur montrer un jour à quel point ils me dégoûtent. Je repense au moment où le chef de la famille a décapité deux de mes cousins. Ouais, à ce moment là je pensais que je trouverais pas pire, et pourtant... Vicrayn agissait pour le bien des Lavann, il avait plus d'une cinquantaine de personne derrière lui, chez les Lavann on nous l'a appris dès 5 ans : Une vie n'en vaut pas deux. Alors qu'eux... font ça simplement par peur, ou par dégoût qu'importe.
Je replace mes cheveux correctement, elle sait que même à 7 sept ans quand j'avais une bouille d'ange encore plus fondante, je coupais la main à ceux qui osaient faire ça ? Ou je leur plantais des stylos dans les yeux, ça dépens. « Tu peux pas te reprocher d'être ce que tu es, s'ils t'aiment pas c'est simplement qu'ils leurs manquent une case. » Que j'éclaircisse directement un point entre vous et moi, si c'était quelqu'un d'autre je pense que je l'aurai planté là tout seul à se morfondre dans son coin. Mais bon, comme c'est Lazuli...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Entrain de lancer un regard noir quelque part!


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Dim 9 Aoû - 3:00

Je vais le frapper, il a un tel sens de l'humour... « Je me demande bien qui pourrais être attiré vers une personne comme toi...Dorénavant je vais t'appeler Narcisse, mon petit Ciel. Ça te vas a merveille! » Je lui tire la langue. Non mais je me demande comment fait son frère des fois avec, même moi je me demande comment je fais pour apprécier sa compagnie. Plus imbu de lui même y a pas. En sécurité? Quand je suis là? Vraiment? « Si une personne ne connaissant pas notre rencontre ou ce qui s'est passé avec tes collègues arrive et entends ça, elle te prendra pour un amoureux transi. Sérieusement, si jamais, la prochaine fois que tes collègues viennent...Je recommencerais pas. Plus jamais.» J'ai déjà donné Ciel, dans tes rêves. L'Ecosse, je ne sais pas grand chose dessus, lui ne semble pas s'être attaché a cette contrée. Peut être n'est-il pas si merveilleux d'y vivre. Sûrement. « Et c'était beau? Un peu comme partout, je crois Lavann.» Lavann...je me demande bien si un jour j'aurais l'occasion d'en rencontrer d'autres. Je connais déjà le gars sans tripes, mon meilleur ami...Mais les autres non. Ca reste tout de même un mystère, car je sais qu'il ne veut pas que je les connaisse. Peut être est ce pour mon bien? Ou alors juste parce qu'il refuse de me montrer, moi, la fille cynique et qui n'a pas froid aux yeux. J’opterais peut être pour la première raison, mais je ne suis pas sure.

Je n'arrive pas a croire que je lui en ai parlé. Je ne suis pas le genre de personnes qui se confie, encore moins une personne comme Ciel. Pourtant je l'ai fais et j'ai envie de pleurer. Mais pourquoi? Pourquoi devrais-je être si faible? Je refuse, c'est trop pour moi. Je n'ai pas envie de briser cette carapace qui me protège du monde extérieur. Je n'ai pas envie de tout livrer a quelqu'un. Mais c'est ce que je viens de faire. Je suis pas croyable. Ce qu'il me dit, me fait sourire. Oh comme si il savait, personne ne m'aime. Enfin a part lui, nul ne recherche a me comprendre. Je suis la fille aux cheveux de feu, c'est tout. Je suis la fille de la Gravité ou alors celle qui n'a pas d'amis. « Alors il manque une case au monde entier...Bon je sais que toi tu m’apprécie – ce qui est rare! - et je pense que...» Je tiens énormément a toi. Mais je ne vais pas le lui dire. Non, pas pensable. Pas venant de moi. J' ébouriffe encore une fois ses cheveux, ce regard noir planté sur moi ne peut m'empêcher de vouloir rire. Je le préfère comme ça mon meilleur ami. Je ne lui laisse pas trop le temps de se recoiffer je l'embrasse sur la joue, rapidement. «Un jour tu sauras la fin de cette phrase, pour le moment, tu viens?» Je lui montre le parc de la tête.

_________________

'Cause we could be Immortals, Immortals!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   Lun 24 Aoû - 19:56

Narcissique... Narcisse... Non non, dans le caniveau Narcisse, on va pousser le vice bien plus loin et dire que je suis 'Cielique'. Vous suivez le raisonnement ? Ah, non, bien sûr que non -que dis-je-, je vais bien trop vite pour que votre pensée et réflexion si lentes puissent suivre le mien. Tenez, par ma grand grâce et bonté, j'accepte de vous faire don de quelques explications. (Narcissique, fait. Prétentieux, fait. Enfoiré, déjà fait. Tyrannique, prouvé depuis un bon moment.. Suivant, et magnez les défauts j'ai pas ma journée). En fait non, si vous n'avez pas compris démerdez-vous dans votre stupidité, j'ai pas le temps de faire le prof. (ouaip ces derniers temps, compléter ma liste de défauts déjà si parfaitement débordante de qualificatifs... est devenu mon passe temps. Il me reste plus beaucoup de chose à rajouter, mais ça vous le saviez déjà, non ?). Le plus dur ce sera pour 'idiot' et 'stupide', parce que vous voyez, une telle magnificence et sagesse naturelle, ça requiert un jeu d'acteur exceptionnel pour les mettre de côté... Ou un prénom comme Valshe. Non, je ne m'arrête jamais. Quoi ? Ah mais, j'en ais rien à foutre si je te tape sur le système, très chère, parce que vois-tu, c'est plus ou moins le but recherché.
Retrouvant plus ou moins quelques couleurs et le sourire, (mon Dieu, c'est là qu'on se rends compte qu'on et vraiment parfait), Lazuli m'ébouriffe encore les cheveux. Je la fusille du regard, Haan c'est trop chou ! T'es tout mimi comme ça Cielou ! Oh mon Dieu, non, pas encore elle. Je lance un regard noir à Ellison. Mais avant d'expliquer ce que je vais faire après, je me dois de remettre les choses au clair avec vous. Tu fais la même chose, je te décapite. Ce sera sans appel, et je suis on ne peut plus sérieux. Même juste, approcher ta main à moins d'un 1mètre 50 de ma tête. Pas de problème si tu préfères te faire démembrer. Fille ou non, je sais je suis trop irrésistible, mais c'est pas une excuse. Donc j'insiste bien : Ne m'approche pas. Ou sinon, sois prêt à prendre tes responsabilités plus tard.
« Eh mais je voulais savoir la fin ! » En vérité, ça me fait peur, j'ai l'impression que tout ce que je trouvais con chez Valshe est en train de déteindre sur moi. Oui, ça me fait bien flipper. Lazuli m'embrasse sur la joue et m'invite à faire une balade dans le parc, Qu'est ce que je disais, si c'est pas cutissime ça ! En vrai, t'as l'air trop adorable dans le fond ! Ta gueule. Ah non, je retire ce que j'ai dit, t'as absolument aucune délicatesse ni savoir-vivre. C'est ça, bien vu Einstein, va rejoindre Narcisse dans son caniveau.
Je viens me placer à côté de ma meilleure amie, « Je te suis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ces liens • Lazuli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces liens • Lazuli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes sources et liens
» Liens emule
» Les liens de Ginny
» Tisser les liens de toute une vie... ~ Gabrielle de Vendôme
» Liens Facebook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wake Up Heroes :: Starbucks Coffee :: Plongeons dans le passé...-
Sauter vers: