Partagez | 
 

 Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 18
Localisation : Sur cette planete Terre


MessageSujet: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Dim 19 Juil - 12:46



Sekhmet soupire en fixant la route qui défile devant elle, c'est surement un des moments les plus long et ennuyant de sa vie. Mais c'est une réflexion qu'elle se fait souvent il n'y a donc pas vraiment a s’inquiéter. Les routes américaines sont particulièrement ennuyante, toute droite et sans virage, des kilomètres et des kilomètres de bitume noir ponctué de petit traits blancs qui paraissent si inutile a la déesse.

Elle pense un instant a ces pauvres humains qui ont du venir ici peinturlurer ses routes pendant des heures et des heures, elle n'éprouve en même temps pas beaucoup de pitié. C'est eux qui ont choisit leur métier un point c'est tout. Ils ne sont pas comme les dieux qui ont un destin choisit et calculer par les dieux encore plus puissant. Enfin...Sekhmet a l'impression qu'elle s'est plutôt bien débrouiller pour échapper a sa famille et tout le reste et dans ce monde fou des humains elle se sentirait presque a sa place.

Si ils ne mourraient pas tous aussi rapidement se serait beaucoup plus intéressant...Mais au moins ils ont le droit de vieillir, d'avoir une enfance puis la jeunesse et ainsi de suite... Non les dieux on les balancent sur terre déjà adulte et programmer pour faire ce qu'ils doivent faire. Génial.

Les humains sont plus chanceux.

Sekhmet lance un regard au soleil estimant le temps qui lui reste a rouler, elle n'aime pas beaucoup utiliser la technologie humaine et ne transporte pas vraiment de téléphone, montre ou quoi que se soit d'autres. Selon ses estimations c'est dans peu temps qu'ils arriveront dans un endroit boisée et beaucoup plus pratique pour une attaque, c'est la qu'elle doit barrer la route aux deux camions qui la précède.

Et si tout se passe correctement les autres arriveront. Les autres c'est un groupe de noir un peu extrémiste qui se rebelle contre le racisme de l’Amérique et de toute les injustices qui s'en suivent a l'égard des peaux foncées. Ils n'ont pas fait beaucoup de bruit jusque la, en même temps ils n'avaient pas une déesse a leur coté.

Elle a décider de les aider pour ce coup et les laisser se débrouiller ensuite. Un coup d’œil dans le rétroviseur lui suffit pour voir que le dernier camion ralentit...trop. Il se cale sur le bas de la route en klaxonnant. La déesse mi-lionne soupire en s’arrêtant a son tour. Le devant du camion fume un peu et le conducteur affiche un air agacé et stressé.

Sekhmet ne sait même pas ce qu'il y a exactement a l'intérieur de ses poids lourds, des armes d'une base de l'armée que l'on abandonne apparemment mais rien n'est moins sûr. Elle lance rapidement un coup d’œil aux alentours, ils sont déjà juste a la périphérie de la foret...Juste une dizaine de kilomètres en plus et...rah.

- Il se passe quoi ?

Son anglais est parfois approximatif mais elle arrive toujours a comprendre ce qu'on lui dit, son accent est clairement notable mais on ne lui fait aucune réflexion. Après tout c'est sa photo sur le "contrat"...

- J'en ai aucune idée.

- Tss...

_________________
Come what may
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Mar 21 Juil - 18:02

Devant le tableau de la 'liste de trucs à faire pour être sympa' je m'allume une clope, regardant un peu ce qu'il y avait affiché. C'est plus ou moins un affichage de missions ou autre, pas forcément nécessaire mais toujours 'utile', bref, en gros tout ça, c'est facultatif.
C'est bien le genre de truc que je déteste faire : des choses qui servent rien. Alors qu'est ce que je fous là ? Le Troisième tourne au ralentit cette semaine, ça me frustre. Je m'ennuie à en mourir, j'allais prendre un papier pour examiner de plus près une mission m'intéressant, quand une tête blonde surgit de nul part et prend le papier. Je gronde, « Rend moi ça tout de suite Valshe. » Le jeune homme me fait une grimace et se penche sur la feuille, je sais à quoi il pense. Putain de frangin, « Allez s'il te plaît, tu veux pas qu'on la fasse ensemble ? M'ennuie troooop. » Non, hors de question. Je peux déjà pas supporter ce gamin ici, alors le traîner avec moi pour une mission... « Jamais, dégage le chemin où j'explose ta cervelle. » En partant du principe qu'il en possède une... Le blondinet menace de ne me laisser tranquille que lorsque j'aurai accepté qu'il vienne, je fait la sourde oreille et récupère ce foutu papelar pour observer les détails de la mission. Ça m'a l'air plutôt simple comme opération, après tout pourquoi pas. Ça me passera le temps. Je fais la liste de l'équipement nécessaire pour réussir quand je sens un poids mort s'accrocher à moi. «  Cieeel, ais pitié, je meurs déjà d'ennui... » Mais quel boulet, je sais pas ce qui me retient de le trucider. Je prend sur moi et l'ignore, continuant à marcher dans les couloirs... traînant un crétin de petit frère derrière moi. Face à mon silence, le yeux du second Lavann s'illuminent. « Ça veut dire oui ? Yeah ! Pour une fois que tu fais pas une mission en solo, pis ça nous permettra de renforcer nos liens fraternel toussa... » Assassiner Valshe Lavann. C'est ce qui en ce moment me démange l'esprit. Mais je ne dis rien, laissant le cadet se faire des faux espoirs. Je tique en l'entendant parler tout seul et élaborer des plans à voix haute. Sérieusement, cet imbécile à 23 ans, et même une gamine de 15 (comme une de nos frangines) pourrait lui marcher sur les pieds. Je soupire et ouvre une porte, une véritable fournaise cette pièce, je n'entre pas. Rien que sur le pas de la porte, le climat de la pièce me fait cuire. Prenant un ton très sérieux, je demande à Valshe de me lâcher. « Alors c'est d'accord ? On y va ensemble ? » Les étoiles dans ses yeux et son sourire remplit d'espoir auraient pu faire fondre mon cœur. Si j'en avais un. Je lui sourit et le pousse à l'intérieur de la pièce avant de refermer prestement la porte et de la condamner. Je l'entends hurler et s'acharner contre les mur et la porte, mais je sais que malgré la 'tornade Valshe' tout ça tiendra, tout nos murs sont épais, les portes renforcées. Il va finir desséché et peut être qu'avec un peu de chance je le retrouverai mort d'ici quelque heures. En fait, en vingt ans, on a pas changé tout les deux. Il me les brises, je l'enferme quelque part (ou tente de tuer cet increvable de milles façon). Et ça se répète sans arrêt...

Bref, ça, c'est ce qu'il s'est passé avant que je ne me mette à prier que le reste de la journée sente un peu moins le gros bordel. M'enfin, faut dire que j'ai jamais eu beaucoup de chance avec les dieux...

Je regarde le convoi de camion s'arrêter avec sourire, il me reste plus qu'à descendre les conducteurs et les quelques gardes à l'intérieur pour boucler cette mission. Prenant une arme dans chaque main, je me rapproche discrètement. Le but c'est de faire sortir tout ce beau monde dans le désert. Ça me ferai gagner du temps vous voyez, parce que trimballer des cadavres jusque là pour les gens pensent à un règlement de compte c'est long et franchement inintéressant. Donc pour ça, il faut ameuter les soldats pour les faire courir jusque là. Honnêtement, maintenant que j'y pense : faire arrêter le camion quelques dizaines de kilomètres plus loin n'aurai pas été idiot, mais la forêt est moins sûre, on ne sais jamais qui peut traîner par là... Alors que dans le désert, tout est plat, c'est nettement plus facile de descendre les témoins. Bref. Je commence à tirer pour les obliger à sortir. Enfin, j'allais le faire, avant que je n'aperçois justement des invités indésirables à la fête. J'en reconnais une. Sekhmet... Peut être que Valshe n'aurai pas été de trop finalement. Nos regards se croisent, plus vraiment la peine de se cacher. Je passe discrètement la distance entre elle et moi échappant aux autres regards et reste tout de même à une distance respectable de la déesse. Il n'y a qu'une seule chose qui m'intéresse. Elle est pour ou contre nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 18
Localisation : Sur cette planete Terre


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Mer 22 Juil - 0:05



Un éclair blond fit tourner le regard de la déesse l'espace d'un instant, automatiquement ses pupilles prirent une allure beaucoup plus féline. Elle pouvait utiliser ses sens de lionne plus développer quand elle le voulait et c'était le cas en ce moment même.

Elle entendait le souffle et les bribes de paroles de ses 'compagnons' de routes mais aussi un crissement de chaussures étrangère, un souffle et une odeur qu'elle n'avait pas perçu jusque la. Un frisson d’adrénaline parcouru sa colonne vertébrale tandis qu'elle compris que quelqu'un d'autre qu'eux était la.

La demi-lionne leva donc un regard calme et croisa un regard bleu au milieu d'un visage d'un jeune blondinet qui lui paru légèrement familier. Elle avait du mal avec les visages...Et les noms aussi... Ouais. Elle a du mal a se rappeler des gens tout court, elle en voit tellement. Mais celui la il a un air vaguement familier donc il a un minimum d'importance.... ? Peut être ?

Et sa présence ici au milieu d'un désert au même moment qu'une panne de deux camions remplie d'armes n'est pas une coïncidence. Qui voudrait bien voler des armes au gouvernement ? Sekhmet fit rapidement le lien avec l'association 'Le troisième' constitué aussi bien d'adolescent rebelle que des criminels " professionnel ". Ce mec est un membre influent, naturellement elle ne se rappelle pas vraiment de son nom mais ce n'est pas plus utile que ça. Elle ne vas pas aller le saluer. 'Eh Jean-Pierre on se fait un petit braquage a deux ?' Non. L'idée fit sourire la déesse qui lança un regard aux deux autres conducteurs qui commençait a trifouiller la machine.

Elle fit demie tour et s'éloigna silencieusement dans la direction du blond elle leva discrètement les mains au niveau de sa taille pour lui montrer qu'elle ne viens pas l'attaquer. Les gardes ont pour autre de rester a l'intérieur des camions et les deux autres sont bien trop occupés pour faire attention a elle. Sekhmet contourne donc son camion pour avancer encore un peu plus vers le gros rocher ou se cache le blond.

Si il lui tire dessus elle pourra toujours se transformer, il n'as aucune chance face a elle de toute façon, c'est une déesse ! Un sourire provoquant s'étala sur son visage et elle lui adressa un petit clin d’œil.

_________________
Come what may
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Jeu 23 Juil - 20:36


La déesse vient à ma rencontre. Dans ma tête, ça se demande déjà quoi faire si jamais elle décide de m'empêcher de finir cette mission. Évidemment, du fait que c'est un être divin, l'idée d'une balle rapide entre les deux yeux je peux mettre de côté, c'est bien frustrant quand ces solutions miracles doivent être automatiquement écartés juste parce que c'est une demi-lionne qu'on a cette fois devant nous. Après, il faut aussi se demander si ça en vaut vraiment la peine... Puis sortir de cage l'ensemble d'un panthéon égyptien en  furie pour une simple mission facultative, je préfère éviter...

Elle me montre qu'elle 'vient en paix' (l'expression me fait sourire) et arrive jusqu'au rocher où je m'étais caché. Pendant ce temps, les conducteurs tentent de réparer ce 'foutu moteur à deux balles' comme je les entends dire, sans vraiment se douter de ce qui se passe. Je me demande s'ils savent au moins ce qu'il y a dans la cargaison, leur laxisme fasse à la situation est aberrant. A vrai dire, moi non plus je ne suis pas tout à fait sûr de ce qui s'y trouve. Les renseignements m'ont juste informés que ce serai des 'armes'. Sauf qu'ils se sont pas demandés si c'était important de préciser si je tomberai sur des cartons de Beretta ou sur un tank. Pourquoi pas une bombe ? Je compte bien pendre par les pieds les personnes ayant affichés cette mission sur le tableau.
Je lance un dernier regard vers les conducteurs toujours en train de gueuler sur la fumée que dégage la machine. Ils sont si idiots et tant naïfs que j'ai presque honte d'être humain comme eux... c'est plus ou moins la même chose avec les liens qui me lies avec cet imbécile que j'ai enfermé dans la fournaise.

Elle m'adresse un sourire provoquant et un clin d’œil, qui me laisse perplexe sur la manière dont ça va virer. J'ai comme l'impression que qu'elle m'aide ou choisisse d'être contre moi, ça empeste le gros bordel. M'enfin, moi qui voulait tuer le temps on pourra dire que je serai tombé sur une mine d'or.
Bref, je range mes armes, sachant parfaitement que de toute manière si quelque chose tourne mal, courir sera la meilleure solution. Puis après on improvisera.
« Bonjour, » je ne sais pas vraiment par quoi continuer. On sait jamais comment s'adresser à une divinité, surtout que Sekhmet n'étant pas vraiment la déesse de la bonté, gentillesse, patience etc... Autant pas l'agacer et y aller directement au but. « Vous avez besoin de ce camion ? » Bon, pourquoi pas une tasse de thé ? On sait jamais, peut être que Sekhmet aime bien le thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 18
Localisation : Sur cette planete Terre


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Dim 26 Juil - 16:00


« Bonjour, »

Sekhmet en rirait presque, un simple petit bonjour face a elle. Il a l'air amusant ce petit blond, elle arrivera peut être a retenir son nom après cette histoire. Si il ne meurt pas bien sur, sinon il restera un instant dans les tréfonds de sa mémoire et s'effacera aussi vite qu'une tache sur la chemise d'une ménagère maniaque.

« Vous avez besoin de ce camion ? »

Non pas vraiment, et peut être que le groupe qui l'attend n'en a pas réellement besoin. Qu'il ferait mieux de se battre pacifiquement et de prouver qu'ils ont raison sans violence. Mais elle n'as pas l'habitude d'envisager cette possibilité pour elle même, alors pour les autres ? Trahir ces gens a ce stade de " l'histoire " c'est comme être un père qui s'enfuit avant l'accouchement de son enfant. Mais Sehkmet n'est pas une bonne mère c'est certain.

<< Pas moi, mais des amis... >>

Elle n'as pas intérêt a révéler avec qui elle travaille comme ça il pourra croire qu'elle a beaucoup plus qu'un petit groupe de révolté derrière elle, puis qui irait deviner qu'une déesse aide ce genre de personne ?

Hmm...

Pas mal de personne enfait, tout le monde sait que Sekhmet donne son aide a n'importe qui et réussit souvent ce qu'elle entreprend. Elle lui sourit encore en penchant légerement sa tête sur le coté dans un mouvement plus félin ses dents devenant légerement crocs.

<< Et toi petit blond ? Tu as besoin de ce camion ? Ou tu es ici pour satisfaire un besoin d'action, d’adrénaline...de sang ? >>

C'est souvent ce qui intéresse les membres du Troisième et elle ne vas pas leur reprocher, elle même connait ce besoin qui devient très vite un manque qui peut la rendre violente et lui fait perdre sa raison.

_________________
Come what may
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Lun 27 Juil - 18:24

Des 'amis'... Je ne sais pas trop ce que ça peut bien vouloir dire, quels genre 'd'amis' elle pourrait avoir ? En fait, je me rends compte d'une chose : c'est qu'à chaque fois qu'on me parle de quelqu'un je me demande si y'a moyen que je me mesure à lui. Toujours en train d'analyser pour faire face aux problèmes, en même temps si je m'acharnait pas comme ça à courir après les ennuis... Pour être positif ? Au moins je réfléchis...
Si la déesse n'a pas besoin de ces camions c'est déjà un bon point, si elle veut aider des amis à l'avoir... Putain, va falloir être diplomate.
J'observe les dents de la féline s'agrandirent en forme de crocs... Puis elle me retourne la question. Oui en effet, elle à visée juste : rien à foutre de ces camions. J'admets être du genre à vouloir terminer ce que j'ai commencé et à répugner laisser un truc inachevé derrière moi, mais en effet, je ne suis pas particulièrement attaché à ce camion.
« Un peu des deux je dirais ?  » Servir le Troisième tout en me détendant les nerfs et me changeant les idées, d'une pierre deux coups, les dieux ont bien fait le monde...
Je jette un coup d’œil à Sekhmet. J'ai de la fierté ok, mais peut être un peu plus d'intelligence. Si elle refuse de me céder les camions, va pas falloir insister. Je tourne le regard vers le véhicule arrêté, me demandant bien sur quoi on va tomber. « Et ces amis... ils vont utiliser ce qu'il y a à l'intérieur ? » Si oui, je pense que je noterai ça dans un coin de ma tête, on sait jamais. Le Troisième étant pour le désastre et toute ces conneries, on surveille pas vraiment qui s'approprie des armes, mais on aimerai mieux le savoir si quelqu'un est en possession d'un stock comme ça... Surtout que, de nouveau, on ne sait définitivement pas ce qu'il y a à l'intérieur.
Je croise le regard félin de la déesse. Bon, autant jouer quitte ou double. « C'est une mission facultative du Troisième, on s'ennuie à en crever en ce moment. » Je désigne le camion stoppé de la main d'un geste désinvolte, « L'objectif est que j'arrête le camion, fasse disparaître les preuves, et ensuite rappelle du monde pour récupérer la marchandise. » Quel qu'elle soit... « Vous m'en empêcherez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 18
Localisation : Sur cette planete Terre


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Mer 29 Juil - 23:52


« Un peu des deux je dirais ?  »

Sekhmet hoche la tête avec un petit air de compréhension teinté d'une légère pitié. Elle a pitié pour ceux qui comme elle ont besoin de cette action pour être bien, au fond elle envie tout ses humains qui aime s'asseoir en tailleur inspirer un grand coup et méditer sur la vie sans rien faire de plus. Elle n'as que des images un peu cliché de ce genre de personne, elle n'en connait pas réellement et s'éloigne assez vite d'eux.

« Et ces amis... ils vont utiliser ce qu'il y a à l'intérieur ? »

Elle hausse les épaules comme si cela lui était égal, ils pourraient l'utiliser mal...ou bien alors pourquoi pas leur laisser une chance de l'utiliser ? C'est avec cette réflexion qu'elle est arrivée dans ce petit bazar. Mais elle pourrait abandonner, cet échec galvanisera leur colère et ils arriveront a se faire entendre. La colère est utile parfois... Hmm...cette idée lui plait bien.

« C'est une mission facultative du Troisième, on s'ennuie à en crever en ce moment. L'objectif est que j'arrête le camion, fasse disparaître les preuves, et ensuite rappelle du monde pour récupérer la marchandise. Vous m'en empêcherez ?   »

Un sourcil en l'air elle pose ses mains sur ses hanches.

<< Et tu raconte tout tes plans comme ça ? Et si mes 'amis' c'était les gars d'Utopia ? Tu serais grillé. Un humain c'est faible, je le sais mais c'est loin d'être stupide. Normalement. >>

Elle lève légerement les yeux en l'air avant de sourire.

<< Disons que je vais attendre de savoir ce qu'on peut trouver la dedans avant de décider, donc...notre but a tout les deux pour l'instant c'est de se débarrasser d'eux pour ensuite voir l'intérieur des camions. Ensuite...peut être que je te tuerais. >>

Sekhmet tend sa main vers lui avec un petit sourire aguicheur qu'elle sait efficace même si ce n'est pas ça qui vas orienter son avis si il a un minimum d'esprit.

_________________
Come what may
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Ven 31 Juil - 18:09

Je lève un sourcil. Utopia ? Je sais bien que Sekhmet pactise avec tout le monde mais j'avoue qu'Utopia est bien la dernière équipe à laquelle je m'attendais. Réfléchissons, si c'était Utopia, il est bien clair que je serai loin de réussir à terminer cette mission. Mais Utopia n'aurai pas besoin de ce camion, au contraire. Il protège la joie, bonheur tout ça non ? Oui, donc ils auraient plutôt œuvré pour que ces armes tombent entre les bonnes mains de l'armée (c'est ironique, l'armée est aussi pourrie que nous). De plus, ce sont des dieux, donc bon, me dire qu'ils cherchent des pistolets c'est aussi mort. Et puis Sekhmet n'est pas naïve, elle n'aurai pas dit à quel groupe appartiennent ses 'amis', en conséquence ce n'est évidemment pas les Utopiens. Je regarde la déesse avec un regard amusé, « Mais si vous pouvez me permettre, je suis déjà grillé madame. » On dirai moi quand je faisait pêter les plombs à mes professeurs au collège.

« … un humain c'est faible, je le sais, mais c'est loin d'être stupide. Normalement. » Je tique à peine à cette pique et me contente seulement de faire un léger signe en direction des conducteurs exposés en train de gueuler sur la machine récalcitrante alors qu'ils transportent une cargaison d'armes et que les avaient sûrement prévenu que c'était dangereux... idiot ? « Tout comme les dieux sont sensés être immortels, supérieurs, et sages.. », les gens aiment enjoliver les choses, il n'y a rien à rajouter.
La suite est nettement plus intéressante. Elle est d'accord sur le fait qu'il faut qu'ont fasse disparaître les autres humaines et suivant ce que l'on trouvera à l'intérieur elle improvisera. Peut être qu'elle me tuera ? Wow, le suspense est insoutenable. Le sourire aux lèvres, je baisse les yeux vers sa main tendue, « Comme il vous plaira Sekhmet. » Je lui serre la main.

Mes yeux glacés observent les conducteurs, il y en a sûrement d'autre à l'intérieur. Il vaut mieux les éliminer de près, comme ça si les autres se rendent compte de quelque chose, ils n'auront pas le temps de fuir. Et moi je ne serai pas obligé de leur courir après pour les faire taire... Parfait.
Je m'élance vers le camion arrêté, et commence donc l'élimination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 01/08/2015


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Ven 14 Aoû - 19:44

Quoi de mieux qu'une glace les pieds dans l'eau, sous le soleil de Miami? Absolument rien. J'ai mené à bien ma dernière mission, une histoire de terroriste kurde qui voulait probablement tuer plein de gens avant que je ne le laisse avec un trou fumant en pleine tête, et je profite donc de mon temps libre de la meilleure façon qui soit. Une chemise hawaïenne, un maillot de bain, un chapeau et des lunettes de soleil et roulez jeunesse! Et ma glace est délicieuse. À l'autre bout du monde, je profite également d'un massage traditionnel thaïlandais. Donc tout va bien dans le meilleur des mondes.

Alors quel besoin le Général à t'il de me déranger précisément à ce moment là? Mon téléphone portable se met à sonner et les premières notes jouées à plein volume de Baba O'Riley des Who font sursauter un enfant qui passait à côté. Il trébuche et renverse son seau plein d'eau. J'avale la dernière bouchée de ma glace. Je décroche en maintenant le téléphone plaqué à mon oreille avec mon épaule. Tout en parlant, j'aide l'enfant a se relever et à remplir son seau à nouveau. La secrétaire du Général, une jolie blonde que je persiste à appeller Moneypenny en raison de ses tentatives de drague sur ma personne, m'informe que notre patron veut me voir immédiatement.

J'ai donc deux solutions. Je peux me rendre au quartier général en maillot de bain ou seulement habillé d'une serviette. Bien que la deuxième solution soit très amusante, j'opte pour la première. Je disparais de la place après avoir rendu son seau au petit garçon et j'apparais dans le bureau de la secrétaire (dont je n'ai toujours pas retrouvé le véritable nom). Je la salue tout en ignorant son regard qui s'égare sur mes abdos et j'ouvre la porte du Général sans frapper. Depuis le temps qu'on travaille ensemble, je peux me permettre ce genre de choses. Mais il ne s'attendait visiblement pas à me voir entrer dans cette tenue. Ce que ça aurait été avec la serviette. Il me fait signe de m'asseoir et commence un briefing d'urgence d'un ton nerveux.

"Il va falloir que vous mettiez un terme à votre virée a la plage, lieutenant. J'ai une mission de la plus grande importance à vous confier, et elle ne peut pas attendre."

J'acquiesce et je le laisse continuer. Si il m'a fait venir, c'est que la situation est grave. L'heure n'est visiblement pas aux vannes.

"Un convoi spécial était sensé acheminer une arme d'un type nouveau. Le trajet était top secret. Mais il semblerait que l'information ait fuité. Les deux camions se sont fait attaquer."

Le Général tourne l'écran de son ordinateur vers moi et lance une vidéo qui a sans doute été prise d'une caméra intégrée à l'un des camions. Je ne comprend pas grand chose, mais plein de soldats meurent. Et pas de mort douce ni naturelle.

"Un des conducteurs à eu le temps de donner l'alarme avant de se faire tuer. Son appel à l'aide à été directement relayé ici. Comme vous le savez, nous sommes l'unité la plus rapide à déployer de tout le pays. Vous avez carte blanche sur ce coup là. Mais surtout, il ne faut pas que ces camions tombent aux mains des assaillants, et peu importe de qui il s'agit."

Comme je n'ai rien à ajouter à ça, je me lève et je disparais. La vidéo m'a largement permis d'apparaître la bas, entre les deux camions, relativement à couvert.

C'est lorsque j'arrive la bas que je prends conscience que j'aurais probablement dû me changer. Un maillot de bain et une chemise ouverte, on a déjà vu mieux niveau équipement. Quoiqu'il en soit, il règne ici un silence de mort. Tous les soldats se sont fait massacrer, et visiblement sans pouvoir faire grand chose. En Thaïlande, je mets fin au massage et je trouve des vêtements décents avant de me rendre dans l'armurerie de Fort Baxter. Au moins un de mes corps sera prêt au combat. En me penchant sous les camions, j'aperçois deux paires de jambes encore debout. Bon. Si deux personnes ont suffit à mettre hors service tant de soldats, c'est qu'elle ne sont probablement pas ordinaires. Il va falloir la jouer fine. Au moins un minimum.

Je sors d'entre les camions les mains sur la tête, pret malgré tout à disparaître. Je ne peux pas réagir plus vite qu'une balle, mais je peux essayer d'anticiper les mouvements du tireur. Je tente un bluff en totale improvisation.

"Je m'adresse à ceux qui ont massacré tous ces soldats! Vous vous êtes trompés de cible les gars. Ces camions la ne transportent que de vieux uniformes et des équipements éducatifs qui viennent d'une base que l'armée va bientôt fermer! "

Plus c'est gros, mieux ça passe non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 18
Localisation : Sur cette planete Terre


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Ven 28 Aoû - 19:41



« Comme il vous plaira Sekhmet. »

Oh non pas comme il lui plait, c'est bien trop ennuyant et facile...Mais la vitesse de frappe de l'armée américaine n'est pas négligeable et il y aura surement quelques anicroches intéressantes avant la fin. Elle presse la main du blond dont elle ne connait toujours pas le nom...

<<Et c'est quoi ton petit nom ? >>

<< Ciel Lavann >>

Il s'avance en premier et Sekhmet laisse son sourire devenir carnassier. Ses os craquent et changent a l'intérieur d'elle même, sa peau cuivrée se couvre d'une fourrure doré. Ses yeux s'allongent et sa pupille s’agrandit tandis que sa nature féline prend le dessus sur toute autre chose. Elle aime tellement se transformer et redevenir un semblant de ce qu'elle était réellement.

Elle contourne un camion en foulant silencieusement le sol, ses yeux se fixent un instant sur la nuque d'un des chauffeurs qui s'occupe du moteur du premier camion. En une détende ses griffent se plante dans son dos et il tombe lourdement au sol avec un cris de douleur. La chair rose de son cou disparait sous sa mâchoire et elle relève son regard vers l'autre qui hurle en tentant de fuir vers le désert.

Ses muscles se détendent puis se crispent a nouveau avant de commencer sa course avec l'homme. Elle ne pense pas vraiment a la suite, ni aux quelques coups de feu qui sifflent autour d'elle. Elle aura fait une distraction pour Ciel qui saura très vite supprimer les tireurs. Une impulsion sur ses pattes arrières lui permettent de plaquer au sol le fuyard et elle l’achève de la même manière que l'autre mais en s'attardant peut être un peu moins, elle se retourne dans un grognement vers les tireurs qui se font vite éliminer. Elle finit par attraper le corps et retourner tranquillement vers les camions, une fois sur place elle se retransforme en essuyant sa bouche pleine de sang.

Elle s'approche ensuite de Ciel en tenant encore sa manche contre sa bouche quand un autre humain apparait, il porte ses mains sur sa tête. Sekhmet observe un instant sa chemise ouverte et son maillot avec un petit sourire amusé, son apparition pourrait être le fruit d'une téléportation que ça ne l'étonnerait même pas.

"Je m'adresse à ceux qui ont massacré tous ces soldats! Vous vous êtes trompés de cible les gars. Ces camions la ne transportent que de vieux uniformes et des équipements éducatifs qui viennent d'une base que l'armée va bientôt fermer! "


Elle baisse sa manche ensanglanté et répond sur un ton trop léger pour la situation.

<< Et si c'était exactement ce qu'on recherchait ? >>

Pourquoi pas ? En même temps qu'elle lui répond elle se prépare intérieurement a une transformation plus rapide, elle pourrait directement lui sauter a la gorge mais il lui parait plus intéressant d'attendre de savoir comment il a pu atterrir ici...

_________________
Come what may
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Dim 30 Aoû - 11:25

«  Je m'adresse à ceux qui ont massacré tous ces soldats ! Vous vous êtes trompés de cible les gars. Ces camions la ne transportent que de vieux uniformes et des équipements éducatifs qui viennent d'une base que l'armée va bientôt fermer !  » Étape 1 : Je lève un sourcil, je sais que les stagiaires du renseignements se sont foiré comme des cons en omettant les détails de la cargaison, mais bon, de là à m'envoyer chercher des uniformes... Si c'est le cas, je pends leur tête et celle de leur famille depuis le pont de Brooklyn, et j'expose, derrière une vitrine, les troncs dans le bureau des informateurs. Alors voilà, me reste un choix : Double ou simple vitrage pour le verre ? Ça me ferait chier qu'on me pique ma déco' d'enfer. Étape 2 : Je pointe un de mes revolvers chromé sur le nouveau venu, je garde l'autre 'au cas où' quelqu'un d'autre voudrait se joindre à la fête. Juste qu'il me fasse rire encore un peu et je lui plomb le crâne. Remarque, il sort de nul part ce mariole, comme par enchantement... Ou téléportation. Je garde ça dans un coin de ma tête, en notant le fait qu'il est du côté de l'état / à l'armée à l'écoute de ses informations et de ses paroles visant à nous arrêter. On va peut être le garder. Étape 3 : Je toise cet imbécile de haut en bas. Sérieux, d'où il sort ce clown ? Chemise à fleur et maillot ? Juste épique, jusque là je pensais qu'il n'y avait que mon frère pour être capable de ce genre de ridicule... Chiche de l'appeler pour qu'il viennent voir ça de ses propres yeux. Un sourire à moitié amusé avec ces mêmes lueurs de sadisme sur les lèvres, je finis par noter le fait qu'il s'est contenté de nous dire qu'on s'était trompé, plutôt que de nous supplier à genoux de lui sauver la vie... Ça c'est du progrès. J'étouffe un léger rire narquois. « Et t'es qui pour nous dire ça toi ? » Mon flingue toujours en direction du nouveau venu mon regard dérive légèrement vers Sekhmet qui semble prête à lui sauter à la gorge. Je me retient de lui dire qu'elle a encore du sang qui coule de sa manche (oui si quelqu'un doit le tuer, c'est moi, en principe j'étais là pour tuer le temps). Les rares fois où je permet à mes victimes de saloper mes fringues avec leur liquide répugnant de vermine faible et inoffensive, c'est quand je dois / préfère y aller directement au contact. Rien de moins dégueulasse que d'empester le sang noir toute la journée, autant sentir la mort immédiate. C'est mieux. « Qu'est ce que tu fais ici ? » Je viens d'exploser mon quota de mot à la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 01/08/2015


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Dim 6 Sep - 11:33

Mouais. C'est vrai que de base mon plan était foireux. Mais la répartie de la femme me surprend un peu. Si ça se trouve, elle et son petit copain blondinet sont vraiment venus en pensant récupérer des uniformes. Mais vu la tête que faisait le Général, le truc que transporte les camions doit être énorme. Et probablement classé secret défense. Donc un truc très puissant, très cher et très dangereux. Le blondinet me demande de me présenter. Vu qu'il est taillé comme un cure-dent, je suis pratiquement sûr d'avoir largement le dessus en cas de corps à corps. En revanche, il a l'air d'être un excellent tireur, du moins si j'en juge par les impacts de balles sur les cadavres qui jonchent le sol. Et quand à la femme... Eh bien je ne sais pas vraiment quoi en penser. Elle a un je ne sais quoi d'ancien et de primitif. Ce qui cadre bien avec les morsures et les griffures, et les quelques traces de sang qu'elle a sur ses vêtements. À eux deux, ils ont un potentiel de destruction assez élevé. Juste au cas où, je me dédouble. Ce serait bête que je me fasse tuer sur cette route pourrie. Je m'approche doucement du duo.

"Je m'appelle Jameson Albarn."

Immédiatement je manque de me mordre la langue. Pour une raison inconnue, je viens de sortir mon vrai prénom, qui est la seule chose que je déteste sur terre plus que de me faire tuer par deux tarés braqueurs de camions. On va dire que je suis en peu nerveux. J'ai pas tellement l'habitude de me retrouver presque à poil devant deux psychopathes qui n'ont pas l'air d'avoir des réserves de patience et de pitié par pallettes de cinquante.

"Ouais, en fait je m'appelle Keith. Keith Albarn. Et vous les gars?"

Allez, je leur tend une super perche. Du genre: ça va les gars on se détend. On prend un thé? Et si vous m'expliquiez pourquoi vous êtes devenus comme ca? Vous avez eu une enfance difficile? Allongez vous sur ce divan imaginaire et expliquez moi tout ça, vous allez voir, je peux tout comprendre, ça va être magique. Après vous verrez des licornes.


Sauf que je n'ai pas de thé, pas de divan, pas le temps d'avoir de l'imagination et pas envie de me faire tuer. Comme une très grande majorité de gens, j'aime pas trop me faire tuer. C'est pas super cool et en plus ça rendrait triste tout plein de gens. Bon en fait, surtout le Général qui perdrait son unité et son super budget à neuf chiffres.

"Bon je vais pas vous mentir, je suis venu la pour vous empêcher de nous voler les camions. Je suis lieutenant au sein de l'armée américaine. Maintenant, avant que vous ne me mettiez douze balles dans la peau et que vous ne m'arrachiez la trachée, laissez moi discuter un peu avec vous, ok? Je suis sûr qu'on peut trouver un compromis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 18
Localisation : Sur cette planete Terre


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Mer 9 Sep - 18:19



"Je m'appelle Jameson Albarn."

Jameson ? Ça sonne un peu bizarre aux oreilles de Sekhmet...un peu comme tout les noms anglophones qu'elle oublie aussi vite qu'elle peut tuer quelqu'un. D'un mouvement sec elle projette les gouttes auburn de sa manche au sol en se détendant légerement, l'homme n'as pas l'air d'être armé et Ciel l'est. Il n'y a pas de soucis a se faire.

"Ouais, en fait je m'appelle Keith. Keith Albarn. Et vous les gars?"

Keith, Jameson, Keith..Il faudrait savoir. Elle le fixe sans répondre en commençant a avoir l'impatience d'attendre qu'il finisse tout son discours....sa chaire a l'air tendre. Les pupilles de Sekhmet s’agrandissent un instant pour un aspect plus félin. Son instinct primaire de destruction se réveille souvent après un petit massacre comme celui la.

"Bon je vais pas vous mentir, je suis venu la pour vous empêcher de nous voler les camions. Je suis lieutenant au sein de l'armée américaine."

De l'armée ? Ils ont un peu plus de...'classe' d'habitude et parlent moins que lui. Ils arrivent tirent et regardent ensuite...c'est aussi sa méthode on ne peut pas blâmer qui que se soit ici.

Ah si on peut les blâmer eux deux pour toute les vies qu'ils viennent de voler. Avec un sourire Sekhmet pensa a son éventuel confession a son père Râ. Excuse moi de faire ce pourquoi tu m'as créer vraiment...Réfléchis un peu avant de te créer un deuxième enfant

"Maintenant, avant que vous ne me mettiez douze balles dans la peau et que vous ne m'arrachiez la trachée, laissez moi discuter un peu avec vous, ok?"

Sekhmet sort une flasque de son gilet 'emprunter' a l'armée et fait sauter le bouchon avec un petit 'boup', elle laisse l'alcool fort glisser dans sa gorge et son corps reprend sa totale humanité. Ses dents redeviennent lisse et blanche, son regard perd sa lueur dorée...

"Je suis sûr qu'on peut trouver un compromis."

" Eh...Ciel, si t'allais jeter un coup d'oeil aux camions pendant que je satisfais le besoin...social de Jameson ? "

Elle tend la flasque en avant avec un petit sourire joueur.

" Tu veux boire une dernière fois avant de.....'te faire arracher la tranchée' comme tu dis ? "

_________________
Come what may
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 29/08/2015


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Ven 9 Oct - 19:38

Up ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 20/08/2015


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Ven 9 Oct - 19:49

Ouip je réponds pour demain promis ♥️

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 06/07/2015
Localisation : Sur le toit


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Sam 10 Oct - 10:23

Jameson Albarn. J'ai un cousin qui s'appelle Jack-Daniel. Et bien, si on peut dire un truc c'est que ça devient de plus en plus surprenant. Comment parler de Jameson sans parler de mon grand-père et sa bouteille préféré de whisky ? J'ai comme un peu de compassion pour lui, soudainement, parce que maintenant je ne me demanderait plus jamais combien de litre d'alcool ma mère avait bu pour décider que Ciel était un prénom. C'était soit ça ou Smith-Wesson Lavann. On va faire avec, parce que finalement, il s'appelle Keith.
Je ne répond pas à sa question, j'hésite. La vérité ou la sécurité ? Bien sûr, je n'attache pas d'importance à éviter les mensonges, j'ai plus deux ans, mais si j'ai décliné ma véritable identité à Sekhmet, ça risque de poser des problèmes si j'en donne une autre à un agent de l'armée. De même, ça risque de poser problème s'il prend connaissance de ma véritable identité, et que l'information fuite. Normalement, je suis mort. Normalement, le Ciel Xerxes Lavann, conspirant dans le défunt Second, est mort par suicide il y a quelque années. Sauf qu'en fait, au cas où vous n'auriez pas remarqué, ce n'est pas le cas. Je change d'identité et de nom tout les ans maintenant.

« Eh...Ciel, si t’allait jeter un coup d'oeil aux camions pendant que je satisfais le besoin...social de Jameson ? » Bon comme ça c'est réglé, la déesse vient de trancher. Encore Sekhmet ça passait vu qu'elle était 'neutre' mais un soldat spotted de l'armée, encore plus si c'est un gradé, il faut pas se faire d'illusion : soit je le tue, soit je me tue directement.
En temps normal, et si c'était pas Sekhmet, j'aurais répondu quelque chose comme 'T'as crue que j'étais ton chien connasse ?' Mais on va garder ces phrases d'impulsif irréfléchi pour peser le pour et le contre. Pour : Sekhmet va finir l'autre et donc me rendre service au même moment Contre : En principe j'étais venu là pour passer le temps, pas jouer à Sherlock dans des camions. Pour : Il est maintenant sûr que ces camions transportent quelque chose d'important. Si je suis le premier à le voir, ça pourra toujours servir.
Je rengaine mes magnum chromés sur efficace par leur magique .500 et décide de passer à un calibre plus fin en sortant deux Desert Eagle à la hauteur de leur réputation, chargés de .357 on peut dire que je les aime bien. «Amusez-vous bien. » je fais quelque mètre, pour me retrouver complètement face à un côté du camion.
Alternant les tirs entre mes semi-automatique, je tire six fois dans la paroi métallique, puis j'achève ce qui me servira d'entrée ou de sortie d'un coup de pied. Voilà. Parfait.
A l'affût de n'importe quel bruit, je marche à travers des cadavres d'hommes en noirs vérifiant si ils sont bien morts. Comme il faut toujours que je tombe sur un ou deux qui sont pas totalement crevés et qui pensent que ça m'amuse de jouer au loup, je décide de prendre de l'avance et d'en tirer une dans la carotide de chacun. Puis, enfin, j'arrive devant l'intéressant. Une boîte noire. Après avoir vérifié qu'elle n'était pas piégé, je l'ouvre.
Après avoir été sûr de ce que j'ai trouvé, je referme la boîte et j'allume le micro qui va envoyer mon signal à l'autre bout de New-York à un relayeur qui va le faire passer aux personnes choisie. Histoire qu'on nous trace pas. « J'ai le paquet les gars, et ce sont pas des uniformes. Deux intrus, la Sekhmet et un lieutenant de l'armée. On peut essayer de négocier avec la déesse, mais cherchez le profil du soldat je pense qu'on trouvera des trucs intéressant. Envoyez une équipe de ménage à ma position dans une demi-heure, vous connaissez les suite. » Maintenant le plus dur, sortir d'ici avec une éprouvette de 30 cm de hauteur et large de 5. Sans même la fissurer. Oh non, même pas une éraflure. Pourquoi ? J'ai un scoop, l'armée vient de nous créer un beau virus laissé avec une petite 'préface' sur les conséquences de ce monstre biologique, comble de la coïncidence, c'est celui que j'ai dans la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 29/08/2015


MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   Lun 30 Nov - 16:52

Up encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trois petits coch-camion * -route en direction de NY- [feat Ciel mais Libre ;D]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois petits fantômes pendu au plafond(mission) (pv James)
» Le plan des trois petits cailloux. [PW - Dogma - Dagan]
» "Trois p'tits chats, trois vilains petits fripons ~"
» Trois petits chat
» Les trois petits cochons ! [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wake Up Heroes :: City :: Le Monde :: Aux USA-
Sauter vers: